Avatar Adrast

Critiques de Adrast

Versus
  Suivre
7.2

"Le vrai monde réel" parallèle des écoles de commerce

Un monde parallèle où l'année d'enseignement à 10 000€ ne suffit pas, il faut en plus payer pour des prépas privées au concours de recrutement des écoles de commerce (faussement publiques). Un monde parallèle où gagner 2000€ par mois est un gagne-misère. Un monde parallèle où papa est chef d’entreprise, ingénieur ou cadre commercial. Un monde parallèle où les noms à particule sont monnaie... Lire la critique de L'Initiation

1
Avatar Adrast
6
Adrast ·
Bande-annonce
6.6

Gros calibre et cris d'orfraie

Criticommentaire émanant d'une liste (comme d'hab'). Cinéma-expérience qui laisse des traces et une forte impression. Objectivement y'a plein de raisons d'être sceptique voire de ne pas aimer le parti pris "cru" de la mise en scène, mais perso j'ai préféré prendre le train en marche [EM! tmtc] pour suivre cette caméra virevoltante, bâtarde, entre vision subjective qu'on... Lire l'avis à propos de Utøya, 22 Juillet

1
Avatar Adrast
7
Adrast ·
Bande-annonce
5.6

Aqua manne, à quoi bon ?

Bon, comme je suis limité par le nombre de caractères des listes, je m'y colle pour une critique qui n'en sera pas une. Contenu pas joli-joli, âmes sensibles s'abstenir. Pour faire court, le film oscille entre le 3, le 4 et le 5. 3 pour les dialogues teubés [madre de dios, ce dialogue contre le gardien du sceptre [d'autocar ; mdr]...] et les situations lolilol héritées de... Lire la critique de Aquaman

9
Avatar Adrast
3
Adrast ·
Bande-annonce
7.1

Droopy peut-être, mais pas chien de garde

Une fois n'est pas coutume, c'est une annotation à rallonge plus qu'une critique sérieuse soignée et argumentée comme il se doit. Cf. le nombre de caractères limité des listes. Sur la forme c'est pas du grand cinéma, et sur le fond faut déjà être un sympathisant gauchiste pour apprécier le discours développé, recentré sur les forces syndicales du site de l'entreprise en... Lire l'avis à propos de En guerre

Avatar Adrast
7
Adrast ·
Écouter
6.1

Critique de Or noir par Adrast

« Critique » issue d’annotations tronquées par la limitation de caractères des listes. Plus les écoutes défilent et plus c'est enthousiasmant. On n'épuise jamais vraiment ce répertoire de punchlines déclamées avec un flow balèze. Bizon est sûrement le morceau le plus impressionnant question flow d'ailleurs. Booba passe pour une petite frappe à côté, en tout cas sur le feat... Lire la critique de Or noir

6 2
Avatar Adrast
8
Adrast ·
6.6

jesaispas/10

Je sais pas trop quoi en penser. Ça se lit vite mais c'est pas renversant. Ça a tous les atours d'un pamphlet mais la dimension historique est clairement négligée, même si des allusions à des événements contemporains aux Etats-Unis, en Argentine ou en France, par exemple, tissent des parallèles de luttes entre insurgés français et étrangers. Les choses sont souvent dites sans trop de... Lire l'avis à propos de L'insurrection qui vient

2
Avatar Adrast
5
Adrast ·
Bande-annonce
5.6

Et tu smashes, smashes, smashes, c'est ta façon d'aimer ♫

Sur PlayStation 3 : C'est un bon Smash Bros-like, malheureusement discutable au niveau des choix des persos mis en avant, sûrement par défaut le plus souvent : pourquoi Raiden au lieu de Solid Snake ? Une exclu réservée à Nintendo ? Pourquoi pas Cloud ou même Squall ? Idem ? Aurait-il fallu reverser de trop gros droits d'utilisation à Square Enix ? Qu'en est-il de Crash Bandicoot, pourtant la mascotte officieuse... Lire le test Playstation All-Stars Battle Royale sur PlayStation 3

1
Avatar Adrast
6
Adrast ·
Écouter
7.1

Des Ongles (Nails) et du Sucre ('Shuggah)

Ambitieux tout en restant simple [plus simpliste qu'avant ?] et rentre-dedans. SF [coucou Voivod], aventureux avec son chant clair sous effets [coucou At the Drive-In sur "Bleeding in the Blur"], dystopico-psychédélique ou psychédélico-dystopique quand il s'agit de ralentir [coucou Kylesa], sombre et limite Dark Ambient, tout en raclant toujours les fonds (de tiroir) comme sait le faire un... Lire l'avis à propos de Forever

2
Avatar Adrast
7
Adrast ·
Écouter
6.7

La décadence de la décadence

Un ensemble de titres qui sonnent bâclés, patchworks et inconsistants à la première écoute : pas de structure couplet/refrain, pas de gros break, pas de grosse accélération ni de chevauchée épique - et qui pourtant prennent tout leur sens et dévoilent une cohérence au fil des écoutes, essentiellement par les thèmes des paroles qui tendent à former une suite incrémentielle plus ou moins... Lire l'avis à propos de 180°

10
Avatar Adrast
9
Adrast ·
Bande-annonce
6.9

Le rare point commun comme seule fondation

La mise en situation est longue et maladroite, avec un enchaînement de scènes qui ne permettent pas de bien situer les personnages dans l'intrigue, sûrement pour renforcer le sentiment de perte de repères, mais avec pour incidence l'impression de se faire bringuebaler un petit moment jusqu'à saisir le pourquoi du comment. L'absurde, bien qu'il forme le registre prépondérant du film, n'empêche... Lire l'avis à propos de The Lobster

1
Avatar Adrast
5
Adrast ·