Avatar evguénie

Critiques de evguénie

Versus
  Suivre
Bande-annonce
6.6

Oh putain que c'est beau !

Aujourd'hui il n'y a plus personne qui sait filmer de nuit. Plus personne sauf Michael Mann (et Johnnie To semble-t-il). A cette longue liste, il faut maintenant ajouter Diao Yi'nan. Nánfāng chēzhàn de jùhuì (c'est le titre du film) est absolument superbe et propose une foultitude de scènes nocturnes assez magistrales. C'est extrêmement soigné, très beau et parfois même assez... Lire l'avis à propos de Le Lac aux oies sauvages

1 2
Avatar evguénie
6
evguénie ·
Bande-annonce
6.1

Inspiré par Jean Carpentier

Joe Cornish se revendique volontiers de John Carpenter. Il cite Big John dans chacune de ses interviews et considère LE maître comme une référence absolue, une source d'inspiration intarissable. Un sacrément bon début ! Au final, Attack the Block ressemble plutôt à du Jean Carpentier. C'est-à-dire du John Carpenter mais de loin, de dos et dans le noir ! Certains passages... Lire la critique de Attack the Block

1
Avatar evguénie
3
evguénie ·
Bande-annonce
3.5

Approuvé par Luc Besson

Un film long et terriblement gênant. Une quantité de scènes qu'on a du mal à regarder. Ca pique les yeux et le cerveau. Le niveau est littéralement affligeant, certaines situations sont plus qu'embarrassantes et on ne comprend pas comment Charlize Theron et Javier Bardem ont fait pour se retrouver dans ce carnage cinématographique. C'est à l'eau de rose, c'est pompeux, c'est vulgaire, c'est... Lire la critique de The Last Face

1
Avatar evguénie
1
evguénie ·
Bande-annonce
3.8

Navrant

Une île déserte. Des touristes égarés à la merci de zombies nazis amphibiens qui veulent tout défoncer sur leur passage. A priori un bon pitch pour une bonne tranche de rigolade ! Et pourtant. Le réalisateur Ken Wiederhorn, dont la filmographie restera à l'état embryonnaire, prend ce sujet beaucoup trop au sérieux et tente une sorte de film à suspense raté. C'est long,... Lire la critique de Le commando des morts-vivants

1
Avatar evguénie
2
evguénie ·
Bande-annonce
7.7

Performance hallucinante pour hallucination collective

Non, Todd Phillips n'a toujours pas réussi à réaliser un bon film. Non, Joker ne peut décemment pas se réclamer de Taxi Driver ou encore Des Valseuses. Non, Joker n'est pas ce film choc, irrévérencieux, violent, amoral que l'on nous a vendu ici et là. Il s'agit tout juste d'un tour de manège, un tour de passe-passe bien foutu et marqué par la performance XXL d'un... Lire l'avis à propos de Joker

3 2
Avatar evguénie
6
evguénie ·
Bande-annonce
5.2

Ressusciter les morts

Résumé assez parfait de l’approche de Disney quant à son joyau chèrement acquis en 2012 pour la somme rondelette de 4,5milliards de dollars, ce dernier opus montre à quel point la mise en coupe réglée de Mickey et ses grandes oreilles a été profonde pour Star Wars et son univers.Travail de redite hystérisé, Star Wars: Episode IX – The Rise of Skywalker s’affranchit... Lire l'avis à propos de Star Wars : L'Ascension de Skywalker

1
Avatar evguénie
4
evguénie ·
Bande-annonce
4.6

Unqualified disaster

Des merdes, au cinéma, ça existe. Des trucs aussi mauvais que Jupiter Ascending, ça reste rare ! C'est très moche, c'est très con, c'est très long. Mila Kunis, Channing Tatum... Hmmmm, rien à ajouter. Une catastrophe intégrale, un truc inexplicable. Un sorte de bug total qui aura coûté 175.000.000 € Lire l'avis à propos de Jupiter : Le Destin de l'univers

1
Avatar evguénie
1
evguénie ·
Bande-annonce
7.3

Le monde moderne

A 80ans, Ken Loach garde légitimement un regard acéré sur notre époque. Dans son I, Daniel Blake il documente avec un réalisme froid le parcours du combattant de Daniel Blake, menuisier de 59 ans victime d'un accident cardiaque, que l'on voit remuer ciel et terre pour réussir à accéder à une allocation d'invalidité à laquelle il a pourtant droit. Il faut dire qu'à la... Lire l'avis à propos de Moi, Daniel Blake

2
Avatar evguénie
8
evguénie ·
Bande-annonce
7.2

'We blew it'

Jerry Schatzberg décortique ici le quotidien d'héroïnomanes squattant Sherman Square dans l'Upper West Side new-yorkais des années 70. On suit Al Pacino et sa bande durant une période de pénurie d'héroïne consécutive à une vaste saisie orchestrée par les agents de police du coin. Déclinaison dans le froid urbain du "We blew it" déclamé par Peter Fonda à la fin du cultissime... Lire l'avis à propos de Panique à Needle Park

Avatar evguénie
9
evguénie ·
Bande-annonce
6.6

Endgame pour Hollywood ?

3h de néant. 3h de vide. Dans la pure tradition des productions Marvel voilà un film aussitôt vu et aussitôt oublié. L'intrigue tient un quelques lignes : Un vague développement sur le voyage dans le temps pour ressusciter les êtres vivants exterminés par Tanos et ses bagues magiques dans l'épisode précédent. En somme, il s'agit ici d'annuler purement et simplement... Lire la critique de Avengers : Endgame

1
Avatar evguénie
3
evguénie ·