Bande-annonce
Affiche Ghost Dog, la voie du samouraï

Ghost Dog, la voie du samouraï

(1999)

Ghost Dog, the Way of the Samurai

12345678910
Quand ?
7.4
  1. 41
  2. 70
  3. 125
  4. 261
  5. 615
  6. 1540
  7. 3679
  8. 4415
  9. 2005
  10. 674
  • 13K
  • 1.2K
  • 3.9K

C'est au milieu des oiseaux, dans une cabane perchee sur le toit d'un immeuble abandonne, que Ghost Dog etudie un ancien texte samourai. Ghost Dog est un tueur professionnel qui se fond dans la nuit et se glisse dans la ville. Quand son code moral est trahi par le dysfonctionnement d'une famille...

Casting : acteurs principauxGhost Dog, la voie du samouraï
Casting complet du film Ghost Dog, la voie du samouraï
Match des critiques
les meilleurs avis
Ghost Dog, la voie du samouraï
VS
Critique de Ghost Dog, la voie du samouraï par Lonewolf

Seconde réadaptation du Samouraï de Melville (après The Killer, de John Woo), Ghost Dog s'inscrit dans la lignée de réussite de ses 2 prédécesseurs. On renoue ici avec le calme du film originel, avec un Forest Whitaker qui envahit l'écran de sa présence, dans cette guerre, plus de principe que pour la survie, contre la Mafia. Guerre qui est prétexte à brosser une galerie de portraits ridicules, mais attachants, avec pas mal d'humour bien noir (mention à la mort par crise cardiaque d'un...

33
Pour un chien mort, tu aboies trop ...

L'hommage tire son origine d'un contrat implicite de vassalité entre des seigneurs au moyen-âge, l'un reconnaissant son statut inférieur pour se placer sous la protection de l'autre. Ainsi quand nous parlons désormais d'hommage, il serait justement dommage d'oublier qu'on reconnait au passage la grandeur de la personne mais aussi le statut inférieur qui nous caractérise. Ainsi Jarmusch captivé par le talent de mise en scène de Melville a voulu rendre hommage à celui-ci en reprenant le... Lire l'avis à propos de Ghost Dog, la voie du samouraï

10 8
Critiques : avis d'internautes (87)
Ghost Dog, la voie du samouraï
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
La fin d'une ère

Avec Ghost Dog, Jim Jarmusch nous entraine dans une histoire prétexte à une galerie de personnages représentatifs de la fin d'une époque, de la fin d'un certain "rapport avec le monde". Monumental dans le rôle de Ghost Dog, Forest Whitaker impressionne par sa présence physique, son aura devant la caméra. Ghost Dog, c'est l'histoire d'un tueur... Lire l'avis à propos de Ghost Dog, la voie du samouraï

139 13
Avatar Hypérion
9
Hypérion ·
Black Ninja

La chose la plus appréciable dans Ghost Dog est le fait que Jarmusch arrive à parfaitement digérer ses influences pour en faire quelque chose de nouveau, sans jamais que les références ne viennent parasiter le récit et en faire une œuvre qui ne peut être comprise que par ceux qui ont vu Melville ou Kurosawa. Forcément on pense dès le début au Samouraï de Melville, que ça soit par les... Lire la critique de Ghost Dog, la voie du samouraï

5
Avatar Moizi
7
Moizi ·
Découverte
L’ascète samouraï

L’inimitable grâce avec laquelle Ghost Dog se déplace dans la ville résume à elle seule la place de Jarmusch dans le cinéma indépendant américain : présent, mais intouchable, presque inaperçu des autres qu’il évite avec l’habileté chaloupée du connaisseur. Spectre bienveillant, doté d’un code et d’une philosophie d’un autre temps, empruntant les véhicules de luxe, les voies... Lire la critique de Ghost Dog, la voie du samouraï

102 8
Avatar Sergent Pepper
8
Sergent Pepper ·
Le Dernier Samouraï

La balade funèbre de Jim Jarmusch, télescope les codes des films de Samouraïs et ceux du Polar US. On y croise un samouraï érudit ( Forest Whitaker, grand et souple, froid et tendre, tout son être, tel le Katana, tendu vers un seul but : tracer sa vie sur la Voie du Samouraï est, à tomber par terre ), tueur à gage, qui vit selon les préceptes du Bushido, entourés de ses pigeons, des Mafiosi d'un... Lire l'avis à propos de Ghost Dog, la voie du samouraï

66 8
Avatar DjeeVanCleef
9
DjeeVanCleef ·
Un sabre penseur

Ghost Dog est le récit d’un vagabond des temps modernes se soumettant à un code d’honneur ancestral samourai. Influencé par le Samourai de Jean Pierre Melville, c’est l’œuvre hybride d’un réalisateur qui transforme une simple histoire de règlement de compte entre mafieux en une odyssée mystique, où le mutisme d’un homme s’entrechoque avec le flow vindicatif hip hop qui inonde sa chaine... Lire l'avis à propos de Ghost Dog, la voie du samouraï

54 4
Avatar Velvetman
9
Velvetman ·
Toutes les critiques du film Ghost Dog, la voie du samouraï (87)
Bande-annonce Ghost Dog, la voie du samouraï
Vous pourriez également aimer...