Affiche La Belle Époque

Critiques de La Belle Époque

Film de (2019)

Les fausses connivences

Film sur l’écriture, la mise en scène et la manipulation, La Belle Époque est malin à plus d’un titre. Nicolas Bedos a par exemple eu la bonne idée de ne pas y jouer, conscient de la détestation épidermique dont il peut faire l’objet, préférant déguiser son personnage sous les traits d’un Guillaume Canet plus avenant, mais qui ne... Lire la critique de La Belle Époque

64 5
Avatar Sergent Pepper
7
Sergent Pepper ·

Ready Player Two

Personnellement, je ne sais rien de Nicolas Bedos (fils de... ?), même si j'ai cru comprendre qu'il s'agit de quelqu'un qui n'a pas très bonne réputation. Pourtant, à voir son "La Belle Epoque", j'ai tendance à penser plein de bonnes choses de lui : d'abord parce que le scénario de ce film est certainement l'un des plus malins que j'ai vus dans un film français... Lire la critique de La Belle Époque

50 13
Avatar Eric Pokespagne
7
Eric Pokespagne ·

Docteurs Feelgood

Il est deux ou trois catégories de films qui semblent devoir souffrir de défauts d'écritures récurrents, et qui ont le don, au fil des années, de m'énerver de plus en plus. Parmi ces genres, le feel-good movie vient sans problème en tête de peloton. On ne peut plus en trouver un qui ne souffre du syndrome "on dirait…" (Mais si, vous savez, cette façon qu'on avait, enfants, d'imaginer le truc... Lire la critique de La Belle Époque

30 15
Avatar guyness
5
guyness ·

Nostalgie, je crie ton nom

Chez n’importe quel cinéaste, il y a toujours une peur qui revient irrémédiablement. Une peur qui ne peut s’effacer et à laquelle tout cinéaste prometteur a dû faire face un jour ou l’autre, quitte à se prendre les pieds dans le tapis. Cette épreuve, c’est le second long-métrage. En effet, après un premier succès, il est toujours compliqué de confirmer l’essai et beaucoup s’y sont justement... Lire la critique de La Belle Époque

16 4
Avatar Paul Pinault
5
Paul Pinault ·

La présence d’un passé omniprésent n’est pas passée (Mc Solaar)

On l’attendait le deuxième long métrage de Nicolas Bedos. Pour voir comment il allait placer ses cadres, pour deviner les mises en abyme de son histoire personnelle entre deux plans et pour constater s’il oscille toujours aussi bien entre rires et émotions.La Belle Époque ne dément pas ces attentes et a l’audace de nouvelles propositions dramatiques. On ne peut qu’aimer le cheminement de... Lire la critique de La Belle Époque

11 2
Avatar Locke_2
8
Locke_2 ·

Se souvenir des belles choses

Entre Nicolas Bedos et moi, le courant n'est jamais réellement passé. Si je l'avais trouvé pas mal dans des films comme Populaire ou Amour et Turbulences, où il ne faisait que l'acteur, sans s'être autrement plus investi dans le projet, son rôle de pseudo sniper, ses chroniques un rien poseuses ou encore l'expression de la prétention... Lire la critique de La Belle Époque

25
Avatar Behind_the_Mask
8
Behind_the_Mask ·

Le passé rêvé.

Daniel Auteuil joue un sexagénaire désabusé, rétif au progrès, qui saoule tellement sa femme, Fanny Ardant, qu'elle le vire. Elle est dans l'avenir, lui n'aime que le passé ; c'est idéal pour un entrepreneur joué par Guillaume Canet, qui lui propose à Auteuil, à l'aide de décors et d'acteurs, de revenir dans l'époque qu'il souhaite. Il choisit un jour de 1974, quand il rencontre pour la... Lire la critique de La Belle Époque

4 3
Avatar Boubakar
7
Boubakar ·

Drôle d'époque

Attention, cet avis comporte ce genre de spoilers; Il n'y a qu'au cinéma que les "vieux" couples se rabibochent. Dans la vraie vie, on change de partenaire pour un.e plus jeune, surtout quand on est un homme. N'est-ce pas Monsieur Auteuil? C'est toujours mieux avant. Victor, vieux ronchon n'a pas netflix. Il ne comprend pas ce que c'est et... Lire l'avis à propos de La Belle Époque

9 1
Avatar Dandure
5
Dandure ·

La plus belle année d'une vie

C'était bien. Franchement, si l'on m'avait dit il y a encore six mois que derrière le personnage insupportable de Nicolas Bedos se cachait un réalisateur tout à fait estimable, je ne l'aurais pas cru. A ma décharge, je ne l'ai connu pendant des années que pour ses quelques interventions par-ci par-là et surtout pour ses chroniques affligeantes dans Elle, qui m'avaient globalement... Lire l'avis à propos de La Belle Époque

13 2
Avatar ServalReturns
7
ServalReturns ·

A rebours de l'impossible (ou simplement inconfortable ?) optimisme

Du mordant dans les dialogues, mais le film reste toujours socialement correct, coche même les 'cases nécessaires' à l'occasion – en collant une claque à Hitler (en cosplay) ou concluant par un laïus féministe. Il porte un point de vue 'bourgeois' au sens complet – on a l'impression avec lui d'observer le monde en étant confortablement installé dans la vie, se moque doucement de ceux qui... Lire la critique de La Belle Époque

5 3
Avatar Zogarok
6
Zogarok ·