Bande-annonce
Affiche Mort ou vif

Mort ou vif

(1995)

The Quick and the Dead

12345678910
Quand ?
6.2
  1. 24
  2. 72
  3. 132
  4. 363
  5. 841
  6. 1458
  7. 1354
  8. 487
  9. 92
  10. 50
  • 4.9K
  • 158
  • 1K

Herold, qui règne en maître sur la petite ville de Redemption, organise chaque année un tournoi de duels dont le vainqueur empoche 123 000 dollars. Jusqu'à présent il a toujours gagné. Cette fois-ci, Ellen, une ravissante jeune étrangère participe à la compétition. Qui pourrait, vingt ans après,...

Casting : acteurs principauxMort ou vif
Casting complet du film Mort ou vif
Match des critiques
les meilleurs avis
Mort ou vif
VS
Festival de duels et clins d'oeil

Sam Raimi, le génie de la trilogie Evil Dead et des Spiderman, redynamise le western à sa façon avec ce pastiche épatant, car il s'agit bien plus d'une parodie habile et réussie qu'un vrai western sérieux. En fait, il ne fait qu'emprunter ses éléments en les adaptant au ton et à la vision qu'on avait du western dans les années 90. Constamment inventif, bourré de trouvailles parfois cartoonesques (notamment les trous de balles) et de personnages...

19 4
L'homme au pistolet dort

Une jeune femme (Sharon Stone, sublime) se rend à un concours de tir organisé dans la ville tenue par le bandit (Gene Hackman) qui a autrefois tué son père (Gary Sinise) sous ses yeux, avec la ferme intention de se venger. Il est permis de trouver que, sur le papier, le scénario du film de Raimi semble le plus basique du monde. Le problème, c’est qu’à l’écran, il l’apparaît tout autant. Non qu’on en veuille au scénario d’être simple, les plus grands westerns, d’ Lire la critique de Mort ou vif

9 5
Critiques : avis d'internautes (52)
Mort ou vif
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Le Western selon Sam Raimi

Beaucoup de personnes boudent ce film réalisé par Sam Raimi dont la mesure où il n'est pas dans son domaine de prédilection : le fantastique. Au contraire, je trouve intéressant qu’un réalisateur tente de se renouveler en essayant de surprendre son public. J’apprécie beaucoup ce long métrage parce qu'il s'agit d'un western filmé comme une BD. Cela est... Lire la critique de Mort ou vif

20 9
Avatar Hawk
8
Hawk ·
Indian Wells...

Petit tournoi sympathique d'as du flingue, mettant en scène des stars éprouvées de l'époque (Sharon Stone, Gene Hackman) face à de futurs grands du cinéma (Leonardo Di Caprio, Russell Crowe), Sam Raimi nous mitonne une jolie série B avec un suspens bien dosé, de l'invention et un soupçon de gore (joli plan à travers un trou de balle). L'ensemble, traité façon cartoon, ressemble à un tournoi... Lire la critique de Mort ou vif

12 9
Avatar RedDragon
6
RedDragon ·
Les femmes tirent comme des nouilles.

Ellen, une ravissante et respectable étrangère, débarque à la ville de Rédemption où un tournoi de duels est organisé chaque année. Herold, le maître tyrannique et souffre-douleur de la ville, a toujours gagné à ces jeux de revolver. Ellen s'inscrit et participe à ce concours avec 15 as de la gâchette,... Lire l'avis à propos de Mort ou vif

20
Avatar LeTigre
9
LeTigre ·
Plus mort que vif

En 1995, Sam Raimi signait son sixième long-métrage avec "The quick and the dead", western qui accompagnait la vague de renouveau du genre durant cette première moitié des années 90. Une oeuvre qui semble chercher son style, hésitant entre pastiche et premier degré, western spaghetti ou plutôt classique. Ainsi, Raimi parsème son film d'effets de mise en scène parfois proches du... Lire l'avis à propos de Mort ou vif

3 2
Avatar Val_Cancun
5
Val_Cancun ·
Découverte
Ash au pays des cow-boys

Bien que délaissé à les fins des années 60 aux Etats-Unis, le western reste un genre légendaire auquel de nombreux réalisateurs se sont à nouveaux frottés durant les nineties (Impitoyable du vieux Clint, Wyatt Earp de Kevin Costner ou encore Maverick de Richard Donner). Suivant cette mouvance, Sam Raimi y plonge à son tour en 1995 avec Mort ou Vif. C'est tout d'abord au niveau du... Lire l'avis à propos de Mort ou vif

5
Avatar Thibaud Savignol
5
Thibaud Savignol ·
Toutes les critiques du film Mort ou vif (52)
Bande-annonce Mort ou vif