Affiche Nuages flottants

Critiques de Nuages flottants

Film de (1955)

  • 1
  • 2

"Il n'y a pas d'amour heureux..."

"Nuages flottants" est sans doute le film le plus célèbre de Naruse, considéré par beaucoup comme son chef-d'œuvre, il lui permit en tout cas de conquérir une réputation à l'international. Avant cela, le cinéaste s'était déjà imposé comme l'un des maîtres du shomin-geki avec de nombreuses réussites dans ce domaine, néanmoins avec ce film il semble véritablement en état de grâce, transcendant les... Lire la critique de Nuages flottants

49 16
Avatar Kalopani
10
Kalopani ·

Critique de Nuages flottants par voiron

Mikio Naruse réalise Nuages flottants en 1955 il s’agit d’une adaptation d’un roman de Fumiko Hayashi qui relate les relations chaotiques d’une femme et d’un homme qui n‘arrivent pas à se trouver. Yukiko la femme (Hideko Takamine) follement éprise de Tomiaka qui devait divorcer pour vivre avec elle mais il est lâche et faible et ne tient pas sa promesse. Yukiko seule a cru à cet amour et elle... Lire la critique de Nuages flottants

35 10
Avatar voiron
9
voiron ·

Quotidien mais magique

Après avoir écouté l'interview de Jean Narboni sur Naruse, j'ai eu envie de regarder Nuages Flottants dont il avait longuement parlé. L'histoire? Celle d'un couple, clandestin d'abord : ils se sont connus avant- guerre en Indochine, elle était secrétaire et lui fonctionnaire au ministère. Ils se retrouvent à Tokyo, l'hiver 1946, sans moyens et sans illusions. Ce n'est pas tant l'histoire qui... Lire la critique de Nuages flottants

52 18
Avatar Aurea
9
Aurea ·

Un chef-d'oeuvre (malade) du cinéma japonais

"Ukigumo" : "Nuages flottants", ou peut-être : "Nuages à la dérive". Le titre correspond parfaitement aux trajectoires évasives et indécises des deux personnages, Yukiko et Kengo, amants pendant la seconde guerre mondiale (ils se trouvaient en Indochine), qui se retrouvent au Japon après la défaite. Cependant, il ne faut pas se fier entièrement à son titre : Nuages Flottants est un film sans... Lire la critique de Nuages flottants

30 12
Avatar Nody
9
Nody ·

In The Mood For Love

Nuages Flottants, superbe description de sentiments qui se balancent entre souvenirs, rêves et réalité. Un homme et une femme qui s’unissent et se désunissent au gré de leurs rencontres dans le contexte gris et morne de l’après-guerre. Des projets d’avenir qui se résument à trouver de quoi survivre dans une ville qui semble engloutir les espoirs. Seule la mémoire d’un... Lire la critique de Nuages flottants

18 4
Avatar Lilange
9
Lilange ·

Ukigumo

Japon : Hiver 1946, la guerre vient de se terminer. Yukiko Koda rentre dans son pays, un Japon affecté et anéanti par la défaite, après avoir passé plusieurs années en Indochine où elle a rencontré Tomioka avec qui elle a vécu un amour passionné, mais rien ne sera comme avant une fois de retour au pays du Soleil Levant. Avec Nuages Flottants, Naruse met en scène un mélodrame... Lire l'avis à propos de Nuages flottants

32 8
Avatar Docteur_Jivago
10
Docteur_Jivago ·

Nous ne vieillirons pas ensemble

"Nuages flottants" a des allures de mélodrame mais ce serait trompeur de s'arrêter à ce seul aspect du film et de son histoire car il joue davantage sur le réalisme des situations que sur le pathos. L'action se déroule en 1946 et c'est un Japon à genoux et humilié que dépeint Naruse, une population en état de misère qui se souci d'abord de survivre, d'avoir un toit, un manteau et quelque chose à... Lire l'avis à propos de Nuages flottants

17 2
Avatar Al_
7
Al_ ·

Mourir d'aimer

Nuages flottants est un beau film. Un film d'une tendresse, d'une douceur, d'un tragique et d'une inéluctabilité forte. Porté par la charmante beauté de Hideko Takamine, le film nous présente dès le début un destin contre lequel on ne peut pas aller, qui est fixé quoi qu'il en soit. On le sait. On le suit. Les plans sont cadrés, tous ceux qui ne sont pas dans la ville respirent un Japon encore... Lire la critique de Nuages flottants

7
Avatar HamsterNihiliste
7
HamsterNihiliste ·

Douleur déchirante

Des années que j'attendais ce "Nuages Flottants", chef d’œuvre déclaré de l'illustre et méconnu Naruse : au bout de 2 heures, le visage ruisselant de larmes, force est en effet d'admettre que Naruse pourrait bien être le géant oublié du cinéma japonais des années 50. Loin, très loin d'Ozu en dépit de sa réputation,... Lire la critique de Nuages flottants

6 4
Avatar Eric Pokespagne
8
Eric Pokespagne ·

Nuages flottants (1955)

Courte est la vie des fleurs, infinies leurs douleurs Il s'agit d'un film en noir et blanc assez long, presque deux heures. L'histoire se déroule dans l'immédiat après guerre, en 1946 à Tokyo. Comme nombre de leurs compatriotes Yukkiko et Kenyo rentrent au pays après la lourde défaite japonaise. Les temps sont très durs avec la difficulté pour retrouver un emploi et pour se loger.... Lire la critique de Nuages flottants

2 2
Avatar greenwich
8
greenwich ·
  • 1
  • 2