Affiche Sicario

Critiques de Sicario

Film de (2015)

Les vils tentaculaires.

Il était un peu surprenant de lire le pitch du nouveau film de Denis Villeneuve, qui semblait bien classique au regard de ses opus précédents. Dans la veine du Traffic de Soderbergh, il explore les méandres de la lutte antidrogue à la frontière mexicaine, avec un souci plastique et moral qui rappelle souvent le Zero Dark... Lire la critique de Sicario

172 14
Avatar Sergent_Pepper
7
Sergent_Pepper ·

Apocalypse Ñow

Ce qui fait de Denis Villeneuve, depuis maintenant quelques années, une véritable valeur sure du cinéma nord-américain, c’est qu’il est tout sauf un pur produit hollywoodien. Prisoners n’était pas vraiment un polar, Enemy n’était pas complètement un film mindfuck. On aurait pu attendre de Sicario qu’il s’inscrive dans l’héritage des thrillers sur le trafic de... Lire la critique de Sicario

145 5
Avatar Vivienn
8
Vivienn ·

Les dieux de la vengeance exercent en silence, traquant l'immoral au prix de la loi

Sicario c'est surement l'histoire d'une grosse attente et aussi d'un sentiment partagé lorsque l'écran s'est éteint. Partagé, très partagé même sur le coup. Sicario était plein de promesses, doté d'un casting assez original, d'un réalisateur en vogue et d'une vraie ambition. Denis Villeneuve, ne nous trompons pas, réalise un bon film, par moment même, un... Lire la critique de Sicario

62 6
Avatar Halifax
7
Halifax ·

Violence, drogue et étrange héroïne.

La lutte contre le trafic de drogue, et plus précisément contre les cartels mexicains, est l'un des sujets à la mode chez les scénaristes hollywoodiens en panne d'inspiration. Pardonnez-moi l'usage de ce grossier pléonasme mais force est de constater que les films de ce type éclosent à l'écran avec une régularité qui confine à l’écœurement : Traffic, Cartel ou encore... Lire la critique de Sicario

36 10
Avatar Kalopani
6
Kalopani ·

L'ordre et la morale

Le premier visionnage de Sicario laisse les mêmes traces d'uppercut à l'estomac que Prisoners, laissant le spectateur le souffle coupé, chancelant, hébété. Car il est pris à la gorge dès les premières minutes de cette plongée en véritable zone de guerre. Il se débat littéralement dans le film, comme Emily Blunt se débat dès lors qu'elle passe de l'autre côté du miroir. Cette nouvelle Alice,... Lire la critique de Sicario

29 8
Avatar Behind_the_Mask
9
Behind_the_Mask ·

Les noches de Sicario

Theloma l'a parfaitement résumé: les entorses à la crédibilité de Sicario sont nombreuses. Mais cela n'a pas énormément d'importance, dans la mesure où la dernière livraison de Denis Villeneuve s'inscrit dans une catégorie de films un peu à la marge. Un métrage du troisième type en quelque sorte. Il y a les films qui... Lire l'avis à propos de Sicario

57 11
Avatar guyness
7
guyness ·

Antofisherb in Deauville Vol 10 : Cartel est notre désir

Dire que Sicario, le dernier film de l'un des cinéastes les plus populaires du moment, était attendu est un euphémisme. Après un film assez poreux comme Enemy, les bandes-annonces laissaient davantage attendre un drame à la manière de Prisoners : un drame sombre, efficace et légèrement froid accompagnée d'une tripotée d'excellents acteurs.... Lire l'avis à propos de Sicario

58 4
Avatar Antofisherb
7
Antofisherb ·

Tueur à gages

L’idée du film est simple et plutôt banal. Agents du FBI et de la CIA travaillent ensemble pour démanteler le plus gros cartel mexicain du moment. Le film commence par l’attaque d’un repaire de trafiquants par l’agent Kate Macer et son unité du FBI qui découvrent des dizaines de corps. Volontaire et idéaliste, Kate va accepter de participer à une mission menée par un agent de la CIA, Matt, et... Lire la critique de Sicario

27 2
Avatar Vincent_Ruozzi
8
Vincent_Ruozzi ·

No country for the young woman

Pendant cinq minutes, avec une image jaune, saturée, presque sale, sur fond de désert, de Mexique et d’assaut, on pourrait se croire chez Soderbergh – mais les tonalités, rapidement, évoluent. Force est d’admettre que le scénario, les événements, les personnages, les lignes de force, ne sont pas forcément de la plus grande originalité – La guerre, plus que violente, contre... Lire la critique de Sicario

20 3
Avatar pphf
7
pphf ·

Sorcerer Game

Au bout de 21 ans de carrière, une singulière vision du monde se dessine chez Denis Villeneuve. Celle d’un « analyste » plus ou moins fin qui observe les communautés humaines dépeintes dans ses films comme autant de systèmes régis par une irrésistible force d’entropie, une inévitable tendance à évoluer vers le chaos. Ce sont par exemple les accidentés de la vie de Un 32 août sur... Lire l'avis à propos de Sicario

26 6
Avatar Toshirō
7
Toshirō ·