Nous rencontrons des problèmes techniques sur la partie musique du site. Nous faisons de notre possible pour corriger le souci au plus vite.

Conflit d'idéologie traduit en conflit d'amour, Les enchaînés est un magnifique film d'espionnage à l'interprétation parfaite de ses trois acteurs principaux, Cary Grant, Ingrid Bergman et Claude Rains, Louis Calhern y est également excellent.

La tension s'installe progressivement avec la maîtrise habituelle du brillant réalisateur anglais, au point que la dernière partie est un odieux piège dont le spectateur ne peut qu'en être un témoin passif, obligé d'y assister tout en étant incapable d'en changer l'issue.
De merveilleuses séquences émaillent le film, comptes à rebours symbolisés par une caisse de bouteilles de champagne ou par la descente d'un escalier, le délicat voyage de la clé du cellier, la promenade à tombeau ouvert de la jeune Huberman, Cary qui allume ses cigarettes avec une classe inouïe...Un film formidable donc.
Un point de moins tout de même pour le sort accordé à un pommard, tout bonnement inadmissible !

Créée

le 3 juil. 2011

Critique lue 1.7K fois

47 j'aime

1 commentaire

raisin_ver

Écrit par

Critique lue 1.7K fois

47
1

D'autres avis sur Les Enchaînés

Les Enchaînés
Sergent_Pepper
8

Le silence, l'enfermement et le poison liquide.

Un bien beau film sur le silence, l'enfermement et le poison liquide. Le début est un peu incertain à mon goût. Ingrid Bergman en délurée, c'est un peu difficile à croire. Grant, tout en flegme, est...

le 19 juin 2013

36 j'aime

Les Enchaînés
Docteur_Jivago
9

L'amour à la plage

Fille d'un espion allemand condamnée à une longue peine de prison au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, Alicia va rencontre un agent secret américain qui va lui proposer de s'infiltrer au...

le 14 août 2016

31 j'aime

5

Les Enchaînés
Bestiol
6

enchaîné emballé livré terminé

NB. Ce qui suit dévoile des moments-clés de l'intrigue. Ouais, non, dévoile l'intrigue, en fait. Rétrospectivement je retiens de ce film son extrème linéarité, une fois les personnages campés (et...

le 19 déc. 2010

20 j'aime

3

Du même critique

Jules et Jim
raisin_ver
3

La Truffe a tout faux

Version sans grâce de Sérénade à trois, Jules et Jim échoue là où le film de Lubitsch réussissait à représenter la complexité du sentiment d'amour. Chaque situation, chaque moment du film est...

le 1 juil. 2011

54 j'aime

76

L'assassin habite au 21
raisin_ver
9

La bonne adresse

Formidable comédie policière, à l'interprétation fabuleuse et à la maîtrise épatante, dès les premières minutes d'ailleurs, la scène d'ouverture du film étant un bijou à l'atmosphère enfumée et...

le 29 déc. 2011

54 j'aime

L.A. Confidential
raisin_ver
9

Critique de L.A. Confidential par raisin_ver

L.A. Confidential est un des films policiers majeurs des années 90. Tout d'abord parce qu'il adapte avec brio le livre de James Ellroy, ce qui est loin d'être une mince affaire. Le film simplifie un...

le 22 nov. 2010

54 j'aime

4