Ce film est très certainement destiné à des futurs ingénieurs, histoire de leur donner des idées, des tas et des tas d'idées pour construire des machines de ferrailles et de bois et des trucs avec des fils rouges et des boutons de manteau pour détruire les machines et des subterfuges avec des bouts d'acier et du papier qui flotte au vent pour éviter les machines qui ont des ampoules à la place des yeux et des ciseaux à la place de bec : chaque scène nous propose un nouveau bricolage inventif, c'est merveilleux.

Mais sinon, bof.
Le propos anti-technologie qui dénonce le potentiel nazi du pouvoir des machines, c'est lui le nazi. Moi, ça me gonfle : bah ouais mec, y'aura toujours des méchants qui imprimeront des armes avec la machine d'impression 3-D, et alors on va pas arrêter le progrès à cause des méchants qui pourrissent tout. Bah ouais sur internet y'a du traffic, bah ouais l'imprimerie 2D ça a permis la diffusion de bouquins nazis (pour de vrai cette fois), mais mec, on contrôlera jamais la méchanceté du monde et ce n'est pas en interdisant les machines et leur pouvoir qui peut aussi être bénéfique (y'en a qui sont encore optimiste dans la vie ouioui) voire même révolutionnaire ! J'aime bien les arbres et l'herbe verte tu sais mais j'aime bien Google aussi. Vieil écolo arrièriste.
slowpress
4
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste Statistiques 2014 - Films.

Le 14 janvier 2014

4 j'aime

Numéro 9
SimplySmackkk
7
Numéro 9

Le bon numéro ?

En 2005, après plusieurs années de travail dessus, Shane Acker peut faire découvrir son court-métrage de fin d’études. Baptisé 9, il présente deux poupées en toile de jute dans un univers qui semble...

Lire la critique

il y a 3 mois

11 j'aime

8

Numéro 9
EricDebarnot
5
Numéro 9

Un beau livre d'images

On connaît le conte de fée de la genèse de ce "*Numéro 9(", l'intérêt engendré par le court métrage fascinant de Shane Acker qui lui a permis d'étendre sa vision sur un peu plus d'une heure. Les...

Lire la critique

il y a 8 ans

11 j'aime

2

Numéro 9
Eggdoll
7
Numéro 9

Critique de Numéro 9 par Eggdoll

Au vu des critiques de Numéro 9, je ne m'attendais pas vraiment à quelque chose de chouette. "Beau mais plat", boarf, je m'étais préparée à m'ennuyer allègrement. Et puis finalement... Alors certes,...

Lire la critique

il y a 11 ans

9 j'aime

1

Carrie au bal du diable
slowpress
10

If you want some terror, take Carrie to the prom

Ceux qui me suivent depuis un moment savent que je m'intéresse de près à la figure de la femme dans les films d'horreur : le genre dans le genre comme dirait Superjèr. (Ceux qui ne le savent pas le...

Lire la critique

il y a 8 ans

54 j'aime

12

Terminator 2 - Le Jugement dernier
slowpress
9

Une nounou d'enfer

Déjà, Terminator premier du nom était sexy avec ses lumières bleues et son synthétiseur. Je m'étonnais moi-même de ne pas cracher sur Schwarzy et je fondais comme une petite fille devant Sarah...

Lire la critique

il y a 8 ans

49 j'aime

7

Une femme sous influence
slowpress
10

La mort du cygne

Quelques femmes, dans l’univers, virevoltent au ralenti, les bras lourds tentent de faire s’envoler le corps par la grâce. Mabel est l’une d’elles. Personne ne veut danser - les costumes-cravates...

Lire la critique

il y a 8 ans

46 j'aime

8