Nous rencontrons des problèmes techniques sur la partie musique du site. Nous faisons de notre possible pour corriger le souci au plus vite.

Critiques de Umberto D.

reno
8

Critique de par reno

Le monde peint ici par Vittorio de Sica est désenchanté, méchamment. Et le film sera un échec, sabordé par le pouvoir en place, Giulio Andreotti en tête (pour se faire une idée de cet homme, je...

Par

le 22 oct. 2012

46 j'aime

2

Behind_the_Mask
9

La dignité des petites gens

Umberto D. est peut être un contemporain de l'Antonio du Voleur de Bicyclette. Même simplicité, même discrétion, même pauvreté subie. Mais si Antonio éprouvait les pires difficultés à s'insérer dans...

le 24 oct. 2015

14 j'aime

6

Sergent_Pepper
9

Par-delà le chien et le mal

Quatrième collaboration avec le scénariste Cesare Zavattini, Umberto D. reprend les thématiques propres au cinéma néo-réalistes italien qui structure cette période de la carrière de Vittorio De Sica...

le 13 mars 2022

13 j'aime

3

philippequevillart
8

Le viel homme et l'amère

Une scène du début du film, montrant des retraités manifestant pour une revalorisation de leurs acquits sociaux et l’arrivée d’une milice policière les repoussant comme une sorte de rouleau...

le 7 janv. 2019

6 j'aime

1

Boubakar
9

La tête haute.

Le titre résume très bien la chose : Umberto D. est un vieil homme, anonyme, qui, comme sans doute des tas de retraités vivants seuls, n'arrive plus à joindre les deux bouts, pressé par sa locataire...

le 27 juil. 2016

6 j'aime

Procol-Harum
9

Chienne de vie

On pourrait le penser désuet, juste bon à être cité dans les manuels d’histoire, et pourtant le néo-réalisme n’a jamais perdu de son pouvoir évocateur. Si le mouvement fut bref, condensé sur quelques...

le 26 févr. 2022

5 j'aime

5

Marlon_B
6

L'indigence comme ésthétique

Umberto D, c'est d'abord un récit épuré, sans grands effets ni mise en scène sophistiquée, refusant les grands ressorts dramatiques de la tragédie, à l'image des personnages néo-réalistes et de leur...

le 19 juil. 2018

5 j'aime

Moizi
7

Touchant

Umberto D. est le second film que je vois de De Sica et je suis un peu partagé. Le film est très court et pourtant je l'ai trouvé vraiment long, puisqu'il tourne quand même pas mal en rond pendant...

le 27 nov. 2017

5 j'aime

besttosee03
10

L'homme au bord du précipice (besttosee)

Rien ne sert à mentir : je suis une inconditionnelle de l'oeuvre de Vittorio de Sica. Alors oui, ce long métrage est une pure création du grand maître du néoréalisme italien qui rivalise avec force...

le 7 août 2016

4 j'aime

YgorParizel
8

Critique de par Ygor Parizel

Un beau drame dans la veine Néoréaliste avec une histoire toute simple mais tellement touchante. Les déboires de ce vieillard vivant dans la misère et la quasi solitude puis le dessin de cette vie...

le 22 nov. 2015

3 j'aime

1