2019 : les films vus

Avatar Tom_Ab Liste de

39 films

par Tom_Ab

Mes découvertes de l'année, sur grand, moyen ou petit écran.

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • 1
  • 2
  • Bande-annonce

    Her (2013)

    2 h 06 min. Sortie : . Drame, romance et science-fiction.

    Film de Spike Jonze avec Joaquin Phoenix, Scarlett Johansson, Amy Adams

    More human than human :

    Film de SF plus que crédible et finalement plus qu'actuel : sur la solitude hyperconnectée de nos sociétés. Casting aux petits oignons.
  • Bande-annonce

    Quelques minutes après minuit (2016)

    A Monster Calls

    1 h 48 min. Sortie : . Drame et fantastique.

    Film de J. A. Bayona avec Lewis MacDougall, Sigourney Weaver, Felicity Jones

    Monstres et compagnie :

    Quelques instants fabuleux, notamment ceux des contes, et une noirceur très adulte pour ce film faussement enfantin. On pourra lui reprocher son pathos mais on ne pourra que louer sa poésie. Felicity Jones, méconnaissable.
  • Bande-annonce

    Crimson Peak (2015)

    1 h 58 min. Sortie : . Épouvante-Horreur.

    Film de Guillermo del Toro avec Mia Wasikowska, Jessica Chastain, Tom Hiddleston

    En rouge et noir :

    Une ambiance gothique, rouge et noire, très prenante, servie par une musique et des sons excellents. Si le scénario est prévisible et le final un peu trop étiré en longueur, le film frappe par sa réalisation au-dessus de tout ce qui se fait habituellement dans le genre de l'horreur. On est entre Orgueil et Préjugés et Frankenstein.
  • Bande-annonce

    La Mule (2018)

    The Mule

    1 h 56 min. Sortie : . Drame, gangster et thriller.

    Film de Clint Eastwood avec Clint Eastwood, Bradley Cooper, Laurence Fishburne

    On the road again, again :

    Eastwood est un dieu. Un dieu est immortel. Donc Eastwood est immortel.
  • Bande-annonce

    Il était une fois dans l'Ouest (1968)

    C'era una volta il West

    2 h 55 min. Sortie : . Western.

    Film de Sergio Leone avec Charles Bronson, Claudia Cardinale, Henry Fonda

    La genèse de l'Ouest :

    Magistral, bien entendu. Musique subjuguante, réalisation fabuleuse, acteurs iconiques, répliques cultes.
  • Bande-annonce

    Les Moissons du ciel (1978)

    Days of Heaven

    1 h 34 min. Sortie : . Drame et romance.

    Film de Terrence Malick avec Richard Gere, Brooke Adams, Sam Shepard

    Les champs de l'Apocalypse :

    Une scène sublime où des sauterelles terrifiantes se jettent sur les moissons et les blés, ultime châtiment d'un dieu cruel avec les hommes. Film pétrit de transcendantalisme, de littérature américaine (Steinbeck), contemplatif et presque laconique dans son intrigue ; toutes les obsessions de Malick sont déjà là. Photographie grandiose. Titre magnifique.
  • Bande-annonce

    La Favorite (2018)

    The Favourite

    1 h 59 min. Sortie : . Historique, drame, comédie, biopic et thriller.

    Film de Yórgos Lánthimos avec Olivia Colman, Emma Stone, Rachel Weisz

    Le Carnaval des animaux :

    Un trio brillant d'actrices aux rôles vénéneux et truculents. Une fable animalière à la morale cynique, sur la vanité de l'espèce humaine où les animaux ne sont que la métaphore des caractères pathétiques des êtres humains. La reconstitution, quant à elle, est magistrale.
  • Bande-annonce

    Kingdom of Heaven (2005)

    2 h 25 min. Sortie : . Action, aventure et historique.

    Film de Ridley Scott avec Orlando Bloom, Eva Green, Liam Neeson

    Fallen Kingdom :

    J'avais vu la version cinéma, j'ai vu la Director's Cut, un film assez différent, qui mérite une autre considération. Certes le héros reste un insupportable Gary Sue, certes y a des raccourcis et des clichés mais globalement ça tient la route et propose une réflexion sur l'absurdité des croisades avec une inversion des rôles, les méchants ne sont peut-être pas les musulmans, tant décriés dans les oeuvres de fiction, pour une fois.
  • Bande-annonce

    Grâce à Dieu (2019)

    2 h 17 min. Sortie : . Drame.

    Film de François Ozon avec Melvil Poupaud, Denis Ménochet, Swann Arlaud

    Ozon de Dieu :

    Presque documentaire, à peine cinématographique, jeu blanc, ton naturaliste, mise en scène ténue, au service d'une démonstration implacable contre la pédophilie dans l'église. Ozon fait un acte citoyen, fait un devoir d'information, tout en subtilité, film d'une pudeur glaçante.
  • Bande-annonce

    Tous les soleils (2011)

    1 h 45 min. Sortie : . Comédie.

    Film de Philippe Claudel avec Stefano Accorsi, Neri Marcoré, Clotilde Courau

    Sole :

    Bon enfant mais oubliable hormis le duo très sympathique de frères italiens.
  • Bande-annonce

    Eternal Sunshine of the Spotless Mind (2004)

    1 h 48 min. Sortie : . Drame, romance et science-fiction.

    Film de Michel Gondry avec Jim Carrey, Kate Winslet, Kirsten Dunst

    Les amours mortes n'en finissent pas de mourir :

    Classique que je n'avais pas vu. Casting excellent, musique excellente, mise en scène originale. Le scénario, quant à lui, est touffu et peut dérouter. Mais il se dégage une poésie et une mélancolie certaines, grâce notamment à Jim Carrey, brillant. Le thème du deuil amoureux participe, par son universalité, au succès du film.
  • Bande-annonce

    Farinelli (1994)

    1 h 51 min. Sortie : . Biopic, drame et comédie musicale.

    Film de Gérard Corbiau avec Stefano Dionisi, Enrico Lo Verso, Elsa Zylberstein

    Un peu trop de notes :

    Contrairement à Amadeus, avec lequel le film souffre de la comparaison, Farinelli n'arrive jamais à approcher son véritable but, la voix époustouflante du castra Farinelli. Il y avait là pourtant un sujet extraordinaire et l'occasion de voir le prodigue ressuscité à nos oreilles. Mais voilà, hormis les quelques recherches vocales pour restituer la voix prodigieuse, les costumes exhubérants, le film se vautre souvent dans la vulgarité et le sexe, gâchant son noble propos.
  • Bande-annonce

    Brazil (1985)

    2 h 12 min. Sortie : . Drame, fantastique et science-fiction.

    Film de Terry Gilliam avec Jonathan Pryce, Kim Greist, Michael Palin

    Monty Python sacré drame :

    Avec l'esprit déjanté et exubérant qui le caractérise Terry Gilliam livre un film d'anticipation aussi peu crédible que terrifiant dans ses finalités. La dystopie prend les allures de farce avec un De Niro en plombier-terroriste du futur, des personnages hauts en couleurs, aussi laids que comiques, une bureaucratie orwelienne. Gilliam pétrit de l'esprit britannique livre un film à son image entre horreur et terreur. Le casting est magistral, les costumes et les décors avant-gardiste, entre Blade Runner, Metropolis et Chaplin. La Director's Cut, avec une fin dramatique et désespérée renforce le propos dystopique.
  • Bande-annonce

    Quelque part dans le temps (1980)

    Somewhere in Time

    1 h 43 min. Sortie : . Drame, fantastique et romance.

    Film de Jeannot Szwarc avec Christopher Reeve, Jane Seymour, Christopher Plummer

    Un film qui va plus vite que la musique :

    Le film accuse de nombreuses maladresses : une précipitation dans la scénario (avec des incohérences et paradoxes temporels), des dialogues mal ficelés, une mièvrerie qui n'a rien à envier à Titanic (qui semble avoir repris d'ailleurs les mêmes mécanismes pour sa romance et qui se passe la même année en 1912 d'ailleurs). Mais le final, pour peu qu'on s'accroche s'avère émouvant, aidé par une musique absolument sublime de John Barry, lyrisme et romantisme absolu et par un certain cachet à l'image, qui a certes vieillie mais qui sert parfaitement le propos d'une histoire entre deux être séparés par plus de 60 ans, temporalité flottante, présent et passé confondus. Quelque part dans le temps.
  • Bande-annonce

    Parasite (2019)

    Gisaengchoong

    2 h 12 min. Sortie : . Drame, thriller et comédie.

    Film de Bong Joon-Ho avec Song Kang-Ho, Lee Sun-Kyun, Cho Yeo-Jeong

    Les ghettos du Gotha :

    Film politique et social, mais film déjanté, débordant d'énergie, qui passe de la comédie au drame, du fantastique au gore. Une palme d'or logique et méritée pour un film qui réussit tout ce qu'il entreprend et dieu sait qu'il fait des cabrioles et prends des virages délirants et risqués.
  • Roberto Succo (2001)

    2 h 04 min. Sortie : . Comédie dramatique.

    Film de Cédric Kahn avec Vincent Deneriaz, Aymeric Chauffert, Viviana Aliberti

    Documentaire sur la folie :

    Le récit est froid, distancié, naturaliste. Il ne s'agit jamais de pénétrer l'âme des personnages, de distiller des enjeux dramatiques et humains. Le film montre une escapade folle et violente, avec une caméra froide et une réalisation plate qui laisse sur sa faim, sachant que le sujet, Roberto Succo, est fascinant autant que terrifiant. Il n'en demeure pas moins que le film est assez scrupuleux avec les faits.
    
  • Bande-annonce

    La Cérémonie (1995)

    1 h 52 min. Sortie : . Policier, drame et thriller.

    Film de Claude Chabrol avec Sandrine Bonnaire, Isabelle Huppert, Jacqueline Bisset

    Meurtres à la lettre :

    Comme le disait Télérama à l'époque, on sait ce qui va se passer, on le préssent dès le début, le drame social. Cette femme de ménage étrange, son acolyte postière lunaire (casting de folie), deux tueuses, deux récidivistes qui ont évité la prison jusqu'à là, introduites dans cette maison trop propre et trop bourgeoise. Au détour d'un secret révélé, l'analphabétisme de la première, la machine à tuer est enclenché. Tous les éléments savamment introduits par Chabrol peuvent être méticuleusement démolis à coup de chevrotine. Le thriller implacable prend le dessus sur la réalité sordide des inégalités sociales (inspiré ici de l'affaire des soeurs Papin), sous les airs de Don Giovanni.
  • Bande-annonce

    Memories of Murder (2003)

    Salinui Chueok

    2 h 10 min. Sortie : . Policier, drame et thriller.

    Film de Bong Joon-ho avec Song Kang-ho, Kim Sang-Kyung, Kim Roe-ha

    An history of violence :

    L'histoire est frustrante, jusqu'aux bout l'assassin échappera aux mains de la police, malhabile, malchanceuse, comme toutes ses femmes, sauvagement violées et tuées par un tueur en série froid et démoniaque. La violence brute, cynique aussi, avec ces scènes de crime souillées par des badauds qui n'y connaissent rien, ces suspects torturés et battus presque à mort par des policiers sans scrupules. Dans cette province coréenne, mal éduquée, sauvage, la violence est quotidienne, normale. Et c'est cela que film Bong Joon-Ho, frustrant le spectateur avec une enquête rendue impossible par la violence banale, dans des paysages humides, reculés, noirs, des tunnels glauques, des cachots rances. Casting époustouflant, des plans marquants, une histoire glaçante, parfois quelques blagues, glaçantes. Tout l'art de Bong Joon-Ho est là.
  • Bande-annonce

    The Host (2006)

    Gwoemul

    1 h 59 min. Sortie : . Action, Épouvante-horreur et science-fiction.

    Film de Bong Joon-Ho avec Song Kang-Ho, Byun Hee-bong, Park Hae-il

    Le monstre du Loch Ness :

    Genre film catastrophe. Bong Joon-Ho explore tous les styles, cette fois le film catastrophe, sur fond de pollution fluviale. Une créature immonde, ne ressemblant à rien, synonyme de laideur, est créée par un rejet de produit chimique. S'en suit un affrontement mythologique avec la bête, entre horreur et humour noir, dans les bas fonds d'une Séoul tentaculaire, faite d'égouts, de ponts et de déchets. Brillant, comme d'habitude.
  • Bande-annonce

    Le Patient anglais (1996)

    The English Patient

    2 h 42 min. Sortie : . Comédie dramatique.

    Film de Anthony Minghella avec Ralph Fiennes, Juliette Binoche, Willem Dafoe

    Passion aride :

    Un visage brûlé comme une passion consumée, celui de Ralf Fiennes qui rappelle celui de son personnage de Voldemort, soigné par une émouvante Juliette Binoche. Un drame romantique au milieu de la seconde guerre mondiale, un film qui prend le temps de déployer ses personnages entre les ruines de l'Italie et le désert libyen. Musique remarquable et casting exceptionnel mais film un peu longuet et un peu aride.
  • Bande-annonce

    Pour une poignée de dollars (1964)

    Per un pugno di dollari

    1 h 39 min. Sortie : . Western.

    Film de Sergio Leone avec Clint Eastwood, Marianne Koch, Gian Maria Volontè

    Il était une fois en Amérique :

    Sergio Leone pose les bases du western spaghetti avec le premier volet de la trilogie du dollar. Humour caustique, plans incroyables, lenteur, gueules pas possibles. Le film est par moment hâtif et expéditif, ce qui participe aussi à son charme mais il n'a pas encore l'allure de grande fresque du Bon La Brute et le Truand. Les base d'une mythologie sont posées, celle du far west, de l'Amérique.
  • Bande-annonce

    American Psycho (2000)

    1 h 42 min. Sortie : . Policier, drame et Épouvante-horreur.

    Film de Mary Harron avec Christian Bale, Justin Theroux, Josh Lucas

    Le loup de Wall Street :

    Un Christian Bale psychotique et dément, incarnant un certain Bateman et qui ressemble déjà à son futur rôle de Bruce Wayne - sauf que Batman fait le bien alors qu'ici Bateman fait le mal. Le film effleure son sujet plus qu'il ne le traite mais parvient tout de même à illustrer la folie au milieu d'une Wall Street corseté et superficiel.
  • Bande-annonce

    Warcraft : Le Commencement (2016)

    Warcraft

    2 h 03 min. Sortie : . Action, aventure et fantasy.

    Film de Duncan Jones avec Travis Fimmel, Toby Kebbell, Paula Patton

    Laid comme un orc :

    C'est moche. Je ne peux m'y faire, trop de CGI, trop d'effets de lumières dégueu et j'en passe malgré quelques idées visuelles (distinctions entres les clans orcs par la couleur de peau et un univers foisonnant qui donne envie d'en connaître plus). A cela s'ajoute des problèmes de scénario, un scénario trop expédié. A moins d'être un amateur de l'univers on ne comprend pas tout et les résolutions sont bien trophâtives et bâclées. Les liens entre les personnages sont ténus, les dialogues insipides s'enchainent et pire les morts, les romances, les sacrifices, tombent systématiquement à plat. Toute la dramaturgie s'effondre. Seuls quelques combats un peu épiques et dans la veine des jeux vidéos valent le coup.
  • Bande-annonce

    L'Œuvre sans auteur (Parties 1 & 2) (2018)

    Werk ohne Autor

    3 h 10 min. Sortie : . Drame, historique, guerre et romance.

    Film de Florian Henckel von Donnersmarck avec Tom Schilling, Sebastian Koch, Paula Beer

    Art thérapie :

    Fresque historique et dramatique colossale qui pourrait faire l'objet d'une série ou d'une saga complète. L'ambition est débordante dans ces film qui a pour objet l'art et son rapport au monde. Malgré un certain académisme et un peu trop de mélo le film est d'une limpidité implacable dans sa narration et son propos. Un film austère, carré, fort d'une réflexion aboutie sur l'art et de quelques scènes très éprouvantes et marquantes. Deutsch Qualitat comme dirait autre.
  • Bande-annonce

    Le Chant du loup (2019)

    1 h 55 min. Sortie : . Action, drame, thriller et guerre.

    Film de Abel Lanzac (Antonin Baudry) avec François Civil, Omar Sy, Mathieu Kassovitz

    Commandant Cousteau à 20000 lieux sous les mers :

    Dans le genre film de guerre claustrophobique avec pour originalité de se plonger dans les entrailles des sous-marins français avec comme fil rouge la folie humaine et le risque nucléaire (avec une escalade du type Docteur Folamour). Le film parvient à être prenant, grâce notamment à l'ambiance et au casting dément. Quelques fausses notes dans ce chant du loup : une romance inutile, quelques baisses de rythme mais pour une production française, c'est d'un excellent acabis qui avec des moyens plus limités que les films américains parvient à installer une ambiance étouffante pour offrir un pur film de genre.
  • Bande-annonce

    The Big Lebowski (1998)

    1 h 57 min. Sortie : . Comédie, policier et film noir.

    Film de Joel Coen et Ethan Coen avec Jeff Bridges, John Goodman, Julianne Moore

    Buddy movie :

    Un film de buddy, de dude, de mec, à la cool, années 90 dans une Amérique triomphante et sûre d'elle-même. Pourtant les frères Coen ne s'intéressent pas tant à la grandeur qu'à la petitesse, ils filment de modestes américains, un trio de héros amateur de bowling légèrement demeurés. L'humour nait de l'enchaînement de situations ubuesques, de répliques hilarantes et vulgaires, servi par une ambiance d'Amérique trumpesque avant l'heure, et un casting trois étoiles (Steve Buscemi !)
  • Bande-annonce

    Will Hunting (1997)

    Good Will Hunting

    2 h 06 min. Sortie : . Drame.

    Film de Gus Van Sant avec Matt Damon, Robin Williams, Ben Affleck

    Einstein therapy :

    Comment un orphelin délinquant et balayeur à Harvard est en fait un grand génie des maths ? Le synopsis très simple est sauvé par un casting assez fabuleux, Robin William touchant de tendresse, d'humour et de bonne humeur, Matt Damon, très impressionnant en génie torturé. De plus, le film ne se censure pas, il sent la liberté, la plus pure, il fait du bien, avec un Gus Van Sant aux manettes qui signe certes une réalisation classique mais rondement menée.
  • Bande-annonce

    Dunkerque (2017)

    Dunkirk

    1 h 46 min. Sortie : . Action, drame et guerre.

    Film de Christopher Nolan avec Fionn Whitehead, Mark Rylance, Tom Hardy

    Guerre totale:

    La mise en scène de Nolan, aussi réaliste que terrifiante, avec ces sonorités de guerre, la mer dangereuse, est aussi splendide : des rayons de soleilnqui s'étirent sur le sable de Dunkerque, des reflets dans les vagues, et dans ce décor somptueux, des soldats qui s'époumonent pour survivre, une ville en ruine, la mort. On passera quelques silences comme celui des Français, très invisibles et pourtant parmi les héros de cette page tragique de l'histoire. Mais la guerre n'a jamais autant paru palpable et par là même abominable : on sentirait jusqu'à l'huile, le sel et le souffre. Eprouvant.
  • Bande-annonce

    Portrait de la jeune fille en feu (2019)

    1 h 59 min. Sortie : . Drame, historique et romance.

    Film de Céline Sciamma avec Noémie Merlant, Adèle Haenel, Luàna Bajrami

    La leçon de pinceaux :

    Portraits de femmes subtil, délicat, dans un siècle corseté. L'art devient alors le prétexte à l'amour et l'amour le prétexte à l'art. Le film esquisse une romance très vite avortée, la sensualité dans la froideur d'un château glacé près d'une mer déchainée. Joli film d'époque, dans la veine de la Leçon de piano, autre film aux thématiques romantiques et féministes.
  • Bande-annonce

    Déjà Vu (2006)

    2 h 06 min. Sortie : . Action, science-fiction et thriller.

    Film de Tony Scott avec Denzel Washington, Paula Patton, Val Kilmer

    Retour vers le passé :

    La boucle temporelle, outre le fait qu'elle soit peu crédible, est un prétexte à la mièvrerie, à la romance. Il manque quelque chose à ce film. L'idée originale est intéressante mais elle est gâchée par l'absence de profondeurs des personnages. La fin est également trop positive car on est dans un film américain qui refuse d'affronter pleinement les paradoxes de son sujet.
  • 1
  • 2