Ces pépites injustement oubliées

Avatar Tonto Liste de

114 films

par Tonto

George Cukor, John Ford, Alec Guinness, Grace Kelly, Walt Disney, Christopher Plummer, John Wayne, Ingrid Bergman, Fernandel, Sacha Guitry...
Les grands génies n'ont pas toujours eu la même chance, et nombre de leurs films ont malheureusement sombré dans les tristes gouffres de l'oubli, et parfois des films qui datent de la même époque que leurs grands succès...
Tous les films de cette liste, pour oubliés qu'ils aient été, ne sont pas tous des chefs-d'oeuvres, mais sont tous largement recommandables !
Bien évidemment, il existe des milliers de films qui valent la peine et qui ont été oubliés aujourd'hui (il y en a aussi beaucoup qui le méritaient !), et je n'ai pas la prétention d'en faire une liste exhaustive...
Comme critère, tout-à-fait discutable, certes, j'ai fixé la barre à moins de 100 notes sur SensCritique (à la date d'ajout du film dans la liste).

Malgré l'absence de classement, j'ai essayé de classer les films plus ou moins par ordre de préférence.

Listes similaires :
- Léo-Corto : https://www.senscritique.com/liste/1_5_Dramatiques_De_bons_films_meconnus_Listes_participatives/1651933 (voir les autres liens dans le chapeau de la liste)
- m-claudine1 : https://www.senscritique.com/liste/Ces_petites_merveilles_meconnues_du_cinema/1490303

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Date de sortie
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note de l'auteur de la liste
  • Derniers ajouts
  • Miracle à Cupertino (1962)

    The Reluctant Saint

    1 h 45 min. Sortie : . Comédie et drame.

    Film de Edward Dmytryk avec Maximilian Schell, Ricardo Montalbán, Lea Padovani

    En Italie, au XVIIe siècle, un simple d'esprit, Joseph Desa, entre au monastère. Tout le monde se moque de lui, même les moines qui vivent avec lui, excédé par son incapacité à accomplir les plus simples des tâches. Pourtant, cet homme d'une immense humilité frappe l'évêque qui décide, contre toute attente, de le pousser à devenir prêtre. Mais pour cela, il faut étudier beaucoup...
    Biopic de Saint Joseph de Cupertino, "Miracle à Cupertino" est lui-même un petit miracle en soi. De fait, Edward Dmytryk nous révèle à nouveau l'immensité de son talent pour nous proposer un film inspiré, d'une légèreté exemplaire, qui réussit autant à nous faire rire que pleurer au rythme de la musique de Nino Rota, parfaite créatrice d'atmosphère. Dans le rôle du simplet Joseph, Maximilian Schell crève encore une fois l'écran. Un chef-d'oeuvre dans les règles de l'art.
  • La Route semée d'étoiles (1944)

    Going My Way

    2 h 10 min. Sortie : . Comédie dramatique.

    Film de Leo McCarey avec Bing Crosby, Jean Heather, Porter Hall

    Un jeune prêtre, le père O'Malley, arrive dans une paroisse pauvre de New York, chargé de la redresser. Pas facile, quand elle dirigée par un vieux prêtre bougon qui se fait embêter par une horde de voyous !
    Dans la lignée de Frank Capra, un film qui rend heureux à chaque nouvelle vision !
  • Les Cloches de Sainte-Marie (1945)

    The Bells of St. Mary's

    2 h 06 min. Sortie : . Comédie dramatique.

    Film de Leo McCarey avec Bing Crosby, Ingrid Bergman, Henry Travers

    Suite du film précédent. Cette fois, le père O'Malley est chargé de la direction d'un pensionnat de jeunes filles tenues par des religieuses.
    Toujours autant de bonheur, grâce à un duo Bing Crosby-Ingrid Bergman extraordinaire !
  • Un homme pour l'éternité (1966)

    A Man for All Seasons

    2 h. Sortie : . Biopic, drame et historique.

    Film de Fred Zinnemann avec Paul Scofield, Wendy Hiller, Leo McKern

    Vie et mort de Thomas More, connu pour avoir tenu tête à son roi et puni pour lui avoir dit la vérité.
    Fred Zinneman signe un film inspiré sur l'un des hommes les plus marquants du XVIe siècle.
  • L'Emprisonné (1955)

    The Prisoner

    1 h 31 min. Sortie : 1955. Drame.

    Film de Peter Glenville avec Alec Guinness, Jack Hawkins, Mark Dignam

    Un cardinal est arrêté dans un pays de l'est sous dictature communiste. Afin de saper l'influence de l'Eglise sur le peuple, les communistes cherchent par tout les moyens à obliger le cardinal à faire des aveux mensongers. Jusqu'à quel point parviendra-t-il à résister ?
    Alec Guinness trouve sans nul doute dans ce cardinal sans cesse torturé par la tentation un de ses plus grands rôles de cinéma, et son face-à-face avec Jack Hawkins fait partie des duels les plus mémorables jamais vus à l'écran. La mise en scène alerte de Peter Glenville et les dialogues pleins de profondeurs de Bridget Boland achèvent de faire de cette pépite un immense film.
  • Vivre un grand amour (1955)

    The End of the Affair

    1 h 45 min. Sortie : . Drame et romance.

    Film de Edward Dmytryk avec Deborah Kerr, Van Johnson, John Mills

    Amant de Sarah Miles, mariée à un de ses amis, Maurice Bendix la voit s'éloigner du jour au lendemain, après qu'un bombardement sur Londres a failli lui coûter la vie. Jaloux, il découvre avec stupeur que l'abandon de Sarah n'est pas dû à un autre homme, mais à une soudaine conversion de cette dernière. Maurice fait tout pour lutter contre ce Dieu qu'il déteste pour lui avoir enlevé son amante...
    Adapté du superbe roman de Graham Greene "La Fin d'une liaison", le film d'Edward Dmytryk se révèle digne de son modèle, nous proposant une intense réflexion sur le mariage, l'adultère, la foi et le doute. S'appuyant sur des dialogues incroyablement profonds et sur une Deborah Kerr plus lumineuse que jamais, "Vive un grand amour" est un véritable petit chef-d'oeuvre, qui ne mérite pas un tel oubli.
  • Bande-annonce

    Scrooge (1970)

    1 h 53 min. Drame, fantastique, comédie musicale, romance et thriller.

    Film de Ronald Neame avec Albert Finney, Dame Edith Evans, Kenneth More

    Le soir de Noël, l'avare Scrooge s'enferme chez lui, loin de toute cette joie qu'il déteste. Mais dans la nuit, trois fantômes vont venir le visiter pour essayer de changer son âme...
    Encore une adaptation du classique de Dickens ? Oui, mais cette fois, c'est Ronald Neame qui la dirige, c'est une comédie musicale et c'est Albert Finney qui incarne avec un talent époustouflant le rôle-titre. Trois raisons amplement suffisantes pour ne pas passer plus longtemps à côté de ce chef-d'oeuvre !
  • Pique-nique en pyjama (1957)

    Pajama Game

    1 h 41 min. Sortie : . Comédie.

    Film de George Abbott et Stanley Donen avec Eddie Foy Jr., Reta Shaw, Barbara Nichols

    Dans une fabrique de pyjama, un contremaître tombe amoureux d'une des ouvrières travaillant sous ses ordres. Mais les revendications salariales des ouvriers vont poser une barrière de taille entre les deux...
    Stanley Donen est devenu un synonyme d'élégance et de légèreté. Il le prouve encore une fois avec cette délicieuse, pleine de vie et de bonne humeur. Un coup de foudre pour tout amoureux de comédies musicales !
  • The Emperor's New Clothes (2001)

    1 h 45 min. Sortie : 2001. Comédie, drame et romance.

    Film de Alan Taylor avec Ian Holm, Iben Hjejle, Tim McInnerny

    Et si Napoléon avait pu sortir de Sainte-Hélène en secret, pour aller reprendre le pouvoir en France ?
    C'est ce qu'imagine ce film de manière aussi drôle qu'intelligente, porté par un Ian Holm au sommet de son art.
  • La Main gauche du Seigneur (1955)

    The Left Hand of God

    1 h 27 min. Sortie : . Drame.

    Film de Edward Dmytryk avec Humphrey Bogart, Gene Tierney, Lee J. Cobb

    1947. Un prêtre arrive dans une mission catholique en Chine, mais sa conduite étrange laisse penser qu'il a beaucoup de choses à cacher... Est-il bien celui qu'il prétend être ?
    Emouvant et troublant, "La Main gauche du seigneur" bénéficie de la prestation incroyable d'Humphrey Bogart (et de la beauté de Gene Tierney) pour en faire un film énigmatique, mais profond et plein de grâce.
  • Ailleurs l'herbe est plus verte (1960)

    The Grass is Greener

    1 h 45 min. Sortie : . Comédie.

    Film de Stanley Donen avec Cary Grant, Deborah Kerr, Robert Mitchum

    Les Rhyall sont un couple de nobles anglais désargentés qui, pour subvenir à leurs besoins, ont ouvert leur château au public. Un jour, un touriste américain tombe amoureux de Lady Rhyall qui, presque malgré elle, commence à tromper son mari. Seulement, ce dernier n'est pas dupe, et décide, pour reconquérir sa femme, d'inviter l'amant de sa femme et de se confronter à lui.
    Le réalisateur de Chantons sous la pluie et Charade signe un vaudeville élégant et plein de finesse, aux dialogues brillants, porté par un génial quatuor entre Cary Grant, Deborah Kerr, Robert Mitchum et Jean Simmons.
  • A Christmas Carol (1938)

    1 h 09 min. Sortie : 1938. Drame et fantastique.

    Film de Edwin L. Marin avec Reginald Owen, Gene Lockhart, Kathleen Lockhart

    Le soir de Noël, l'avare M. Scrooge préfère s'enfermer chez lui plutôt que voir tous ces gens gaspiller leur temps en une joie inutile. Mais ce Noël-là ne sera pas comme les autres, car trois fantômes vont venir visiter Scrooge durant la nuit, avec la ferme intention de le faire changer...
    Une version classique du conte intemporel de Dickens, plein de joie et d'émotion, qui met irrémédiablement le sourire aux lèvres et résume parfaitement le vrai esprit de Noël.
  • San Francisco (1936)

    1 h 55 min. Sortie : . Musique, drame et romance.

    Film de W. S. Van Dyke avec Clark Gable, Jeanette MacDonald, Spencer Tracy

    La chanteuse Mary Blake est partagée entre le cabaret de San Francisco où elle a trouvé un emploi, et dont elle est amoureuse du patron, et la carrière d'opéra qui s'ouvre à elle, occasion de concrétiser son plus grand rêve. Mais c'est à ce moment que survient le grand tremblement de terre qui agita tragiquement la ville de San Francisco en 1906. Et qui changea le destin de bon nombre d'habitants...
    Un film composite, à mi-chemin entre le drame, le film musical et le film catastrophe, "San Francisco" est un superbe film, poignant et plein d'humanité.
  • Le troisième homme sur la montagne (1959)

    Third Man on the Mountain

    1 h 47 min. Sortie : .

    Film de Ken Annakin avec James Donald, Herbert Lom, Laurence Naismith

    Laveur de vaisselle dans l'hôtel du village depuis la mort de son père en pleine ascension du mont de la Citadelle, Rudi rêve du jour où il pourra enfin escalader la montagne que ni son père ni personne n'a jamais vaincu. Le jour où un alpiniste célèbre décide d'entreprendre l'ascension tant redoutée, Rudi n'hésite pas un instant. Mais il va devoir se montrer digne de l'héritage familial s'il veut pouvoir participer à l'ascension...
    Un excellent film d'aventures typique du Disney des années 50-60, qui, par des personnages attachants et des péripéties haletantes, ne bascule jamais dans la facilité, s'offrant même le luxe d'une leçon inattendue et profonde. Grâce à la présence de l'alpiniste Gaston Rébuffat, une bonne partie du film a été tournée en décors naturels, et de ce fait, témoigne d'une authenticité et d'une intemporalité étonnantes.
  • Bande-annonce

    La véritable histoire du Père Noël (2007)

    Christmas Story

    1 h 23 min. Sortie : . Drame et fantastique.

    Film de Juha Wuolijoki avec Hannu-Pekka Björkman, Otto Gustavsson, Jonas Rinne

    A partir du jour où il perd ses parents, Nikolas se voit recueilli par toutes les familles du village, changeant de famille chaque année. Pour les remercier de leur hospitalité, Nikolas fabrique des cadeaux pour chaque enfant de chaque famille. Un jour, il rencontre un homme solitaire et bourru qui lui apprend le métier de menuisier. Mais ce travail qui l'occupe à longueur de journée ne doit pas l'empêcher de perpétuer la tradition des cadeaux...
    Un superbe conte de Noël, bourré de poésie et d'émotion, à voir et revoir en famille à l'approche du grand jour...
  • Un vendredi dingue, dingue, dingue (1977)

    Freaky Friday

    1 h 35 min. Sortie : . Comédie.

    Film de Gary Nelson avec Barbara Harris, Jodie Foster, John Astin

    Une mère et une fille qui se disputent en continu voient leurs corps échangés le temps d'une journée...
    Une comédie familiale comme Disney sut si bien les faire: rythmée et hilarante. A voir !
  • Un hold-up extraordinaire (1966)

    Gambit

    1 h 49 min. Sortie : . Policier.

    Film de Ronald Neame avec Shirley MacLaine, Michael Caine, Herbert Lom

    Deux gangsters s'associent avec une taxi-girl de Hong-Kong pour l'aider à dérober une sculpture très précieuse chez un millionnaire collectionneur...
    Un duo Michael Caine/Shirley MacLaine inoubliable pour une comédie policière au scénario soigné et surprenant. Une perle, quoi.
  • Assassinats en tous genres (1969)

    The Assassination Bureau

    1 h 50 min. Sortie : 1969. Action, aventure, comédie, policier et thriller.

    Film de Basil Dearden avec Oliver Reed, Diana Rigg, Telly Savalas

    Une journaliste anglaise entre en contact avec le directeur d'une mystérieuse organisation criminelle, et lui demande de tuer quelqu'un pour elle : lui-même. Amusé, il relève le défi et met ses hommes sur l'affaire. Une immense course-poursuite à travers l'Europe pré-Première Guerre Mondiale s'engage...
    Petite pépite d'humour noir et britannique, bénéficiant d'une Diana Rigg pleine de charme comme à son habitude, une comédie d'aventures à redécouvrir de toute urgence !
  • Rentrez chez vous, les singes ! (1967)

    Monkeys, Go Home !

    1 h 41 min. Sortie : .

    Film de Andrew V. McLaglen


    Un Américain hérite d'une oliveraie dans le sud de la France. N'ayant aucun ouvrier pour la récolte, il décide d'employer des singes pour la faire. Ce n'est pas du goût des membres du syndicat du village voisin, qui déclarent la guerre à cet étranger qui, selon eux, crée du chômage en refusant d'employer des ouvriers humains...
    Un des premiers films d'Andrew McLaglen, effectué pour les studios Disney, "Rentrez chez vous, les singes !" a tous les ingrédients d'une bonne comédie comme on les aime : personnages hauts en couleur, scénario rigoureux et jamais dans l'excès, casting parfait (ce sera le dernier film du grand Maurice Chevalier), humour léger et craquant... Tout est là pour en faire une délicieuse pépite !
  • Bande-annonce

    Presque des anges (1962)

    Almost Angels

    1 h 31 min. Sortie : . Comédie.

    Film de Steve Previn

    Tony Fiala rêve de devenir membre des Petits Chanteurs de Vienne. Mais une fois intégré au prestigieux choeur, il découvre ce que signifient vraiment les mots travail, exigence, et jalousie...
    Un film musical produit par les studios Disney qui met du baume au coeur, grâce à l'incroyable qualité de ses musiques, mais également à des personnages bien écrits et particulièrement attachants, qui donnent au film une profondeur inattendue.
  • Bande-annonce

    La Cuisine des anges (1955)

    We're no Angels

    1 h 46 min. Sortie : . Comédie.

    Film de Michael Curtiz avec Humphrey Bogart, Aldo Ray, Peter Ustinov

    Trois bagnards évadés du pénitencier de Cayenne trouvent refuge dans une boutique, qu'ils projettent de piller afin de prendre le prochain bateau pour la France. Mais au contact de la gentillesse du propriétaire et de sa famille, ils décident de l'aider dans ses difficultés avec son cousin intraitable...
    Une comédie savoureuse aux dialogues crépitants portée par un trio Bogart-Ray-Ustinov incroyable.
  • Bande-annonce

    La Vie secrète de Walter Mitty (1947)

    The Secret Life of Walter Mitty

    1 h 50 min. Sortie : . Comédie romantique et fantastique.

    Film de Norman Z. McLeod avec Danny Kaye, Virginia Mayo, Boris Karloff

    Homme timide et distrait, Walter Mitty rêve régulièrement qu'il sauve une jeune femme de tous les périls imaginables. Mais un jour, c'est dans la vie réelle qu'il voit arriver cette femme qui lui demande de l'aider à fuir de dangereux espions...
    Une hilarante comédie burlesque, qui, malgré quelques légers temps morts, met les zygomatiques à rude épreuve.
  • Mirage (1965)

    1 h 49 min. Sortie : . Thriller.

    Film de Edward Dmytryk avec Gregory Peck, Diane Baker, Walter Matthau

    Amnésique suite à une panne de courant dans son immeuble, David Stillwell (Gregory Peck, excellent) se fait attaquer la même journée. Seulement, il n'a aucune idée de pourquoi quelqu'un chercherait à le tuer...
    Un excellent thriller mené de main de maître par Edward Dmytryk. Parfaitement ficelé et servis par des dialogues merveilleux, son scénario implacable se déroule sous les yeux ébahis d'un spectateur tout aussi perdu que le personnage principal.
  • Les Fanfares de la gloire (1960)

    Tunes of Glory

    1 h 47 min. Sortie : 1960. Drame et romance.

    Film de Ronald Neame avec Alec Guinness, Dennis Price, Kay Walsh

    Le major Jock Sinclair (Alec Guinness), colonel de sa garnison par intérim, doit partir la mort dans l'âme lorsque le nouveau colonel (John Mills) vient prendre ses fonctions. C'est encore plus la mort dans l'âme qu'il voit ce nouveau venu réformer toutes les petites permissions qu'il avait accordées à ses hommes. Entre les deux chefs, la tension grandit...
    Un drame militaire très puissant qui, malgré une première moitié un peu longue, prend tout son souffle dans une deuxième moitié très juste, jusqu'à atteindre la perfection dans une apothéose incroyable où Alec Guinness nous rappelle qu'il est décidément un des plus grands acteurs que la Terre ait porté. Une vraie pépite à découvrir d'urgence !
  • La Nuit de l'évasion (1982)

    Night Crossing

    1 h 46 min. Sortie : . Drame, historique et thriller.

    Film de Delbert Mann avec John Hurt, Jane Alexander, Doug McKeon

    Une famille décide de quitter l'Allemagne de l'Est, et de franchir la frontière en ballon. Mais une telle opération comporte plus de dangers qu'il n'y paraît...
    Un film d'aventures à la Disney très classique, mais qui, en s'ancrant dans un contexte historique fort, donne au récit un souffle supplémentaire, et aux personnages un intérêt plus poussé qu'à l'habitude. C'est sans problèmes qu'on se laisse emporter, stresser, pleurer, rêver...
  • La Fiancée de papa (1961)

    The Parent Trap

    2 h 09 min. Sortie : . Comédie.

    Film de David Swift avec Hayley Mills, Maureen O'Hara, Brian Keith

    Se rencontrant en colonie de vacances, Carole et Susan découvrent avec effarement qu'elles sont sœurs jumelles ! En effet, leurs parents s'étant séparés 13 ans auparavant, chacun a gardé une des deux jumelles avec lui. Les deux sœurs décident alors d'échanger leur rôle pour tenter de réunir les parents. Mais cela va être d'autant moins facile que leur père vient de se fiancer à une autre !
    Porté par la double prestation sans failles d'Hayley Mills mais aussi par celles de Maureen O'Hara et Brian O'Keith, "La Fiancée de papa" est typique des comédies familiales produites par Disney dans les années 1960. Quoique pas toujours hilarant, le film de David Swift n'en est pas moins parfaitement écrit, et témoigne d'une belle profondeur dans sa vision de la famille. Une réussite mélangeant la comédie de mœurs à la Capra avec la comédie familiale à la Disney.
  • Le Million (1931)

    1 h 30 min. Sortie : . Comédie.

    Film de René Clair avec Annabella, René Lefèvre, Jean-Louis Allibert

    Michel n'en revient pas : il a gagné à la loterie ! Le problème, c'est que le billet gagnant se trouve de la poche de son veston, et que le veston en question se promène actuellement dans Paris, sur le dos du voleur qui l'a emprunté le matin même...
    Une hilarante comédie de René Clair, où l'humour ne se le dispute qu'à la poésie dans une course-poursuite tourbillonnante, qui s'achève dans un déluge de bonne humeur. Un incontournable du genre.
  • La pourpre et le noir (1985)

    The Scarlet and the Black

    2 h 30 min. Sortie : . Drame.

    Téléfilm de Jerry London avec Gregory Peck, Christopher Plummer, John Gielgud

    L'histoire vraie d'un évêque italien traqué par la Gestapo pour avoir aidé des Juifs à se cacher de l'occupant nazi.
    Un incroyable duel entre Christopher Plummer et Gregory Peck, qui happe littéralement son spectateur 2h30 durant.
  • L'Arche de Noé (1928)

    Noah's Ark

    2 h 15 min. Sortie : . Drame et guerre.

    Film de Michael Curtiz avec Dolores Costello, George O'Brien, Noah Beery

    Durant la Première Guerre Mondiale, un groupe de soldats emmuré se remémore l'histoire de l'Arche de Noé, y voyant un parallèle avec la Guerre qu'ils sont en train de vivre.
    Film complètement oublié aujourd'hui, L'Arche de Noé est pourtant une des oeuvres les plus ambitieuses et les plus colossales de la première moitié du XXe siècle, pour ne pas dire "de l'histoire du cinéma". Michael Curtiz signe un monument qui, malgré certaines naïvetés d'écritures, impressionne encore aujourd'hui par la qualité de sa mise en scène et son ampleur incroyable.
  • Les Robinsons des Mers du Sud (1960)

    Swiss Family Robinson

    2 h 06 min. Sortie : . Aventure.

    Film de Ken Annakin avec John Mills, Dorothy McGuire, James MacArthur

    Une famille fuyant les guerres napoléoniennes se trouve naufragée sur une île déserte. Entre les pirates et les aléas de la jungle, ils ne vont pas trouver le temps de s'ennuyer.
    Un grand film d'aventures, d'un classicisme peut-être un peu daté, mais immersif, rythmé, drôle, et très soigné.