Couverture Antigone

Antigone

(1944)
12345678910
Quand ?
7.4
  1. 269
  2. 244
  3. 401
  4. 776
  5. 1693
  6. 3765
  7. 7167
  8. 6962
  9. 3654
  10. 2861
  • 28K
  • 1.1K
  • 4.3K
  • 54

Après un combat à mort, Le roi décida d'accorder des funérailles à Étéocle et non à son frère Polynice. Leur soeur, Antigone, dérogera à cette règle.

Match des critiques
les meilleurs avis
Antigone
VS
Une oeuvre...

Intellectuellement dérangeante, avec des questions intemporelles, parlantes, profondes. Une confrontation entre Antigone, l'incomprise, l'inédite, la terrifiante, la bornée, la folle ; et Créon, le sage, la doxa, le modéré, le lucide et l'effrayé. En lisant ce livre, on s'interroge sur soi-même et sur ce qui vient immanquablement un jour : la maturité, la fin de l'impulsivité et le début des concessions. "Je veux tout, et tout de suite" : je comprends, mais il est trop tard pour moi. Je suis...

30
J'aime paaaas

On peut me jeter des pierres, pour oser critiquer l'Antigone d'Anouilh sans avoir lu celle de Sophocle. Je m'intéresse cependant énormément à la mythologie et j'ai pu étudier les différentes facettes de cette histoire en latin. Je me suis beaucoup ennuyée à la lecture d'Antigone : c'est une pièce empreinte de tristesse du début à la fin. Je n'ai pas non plus su saisir le désir de mourir du personnage d'Antigone. Est-ce par simple envie ? Ou pour une cause réelle, comme le déshonneur de son... Lire l'avis à propos de Antigone

16 2

Critiques : avis d'internautes (94)

Antigone
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Ceci n'est pas une tragédie

Antigone est une tragédie destinée aux gens qui n'aiment pas la tragédie. Le genre de la tragédie grecque est en effet basé sur un principe fort : l'auteur ne choisit pas son camp dans le conflit qu'il nous présente. Les différentes parties qui participent à l'intrigue ont toutes leurs motivations, leurs actes sont toujours justifiés par des valeurs morales. Le spectateur, bien sûr,... Lire l'avis à propos de Antigone

1
Avatar Benoît Géraud
4
Benoît Géraud ·
Découverte
résistance ?

Quand une loi est injuste, doit-on quand même la respecter ou a-t-on le devoir moral de l'enfreindre pour obéir à un idéal plus élevé ? C'est la question qui se trouve au cœur de l'histoire d'Antigone, fille d'Oedipe qui n'accepte pas que le corps de son frère pourrisse en pleine nature. La question est : que peut apporter Jean Anouilh à la pièce de Sophocle ? La réponse se trouve dans la date.... Lire la critique de Antigone

73 8
Avatar SanFelice
10
SanFelice ·
Critique de Antigone par PikPik

L'Antigone d'Anouilh, c'est d'abord une histoire. Une histoire qui est moins, à mon sens et paradoxalement, celle d'Antigone que celle de Créon. Créon tente de conduire les hommes, il est le maître et pourtant il ne peut rien. Il connait les hommes depuis le temps qu'il les conduit. Leur bassesse, leur bêtise. Il ne peut être leur maitre - ou tout du moins leur roi - qu'en acceptant et en... Lire la critique de Antigone

38 3
Avatar PikPik
10
PikPik ·
Entre tragédie et politique : écrire un mythe au XXème siècle...

La tragédie L'histoire contient en elle-même le ressort tragique : une soeur condamnée à braver la loi pour enterrer son frère, au nom du devoir moral. En somme la pièce de théâtre oppose la moral étatique, la raison pratique, à celle du sentiment. C'est quasiment une opposition philosophique qui oppose Créon, le roi, à Antigone. Mais, Anouilh réactualise... Lire l'avis à propos de Antigone

22
Avatar Tom_Ab
9
Tom_Ab ·
Critique de Antigone par nm-reader

(Critique légèrement modifiée après la lecture du "quatrième mur", de Sorj Chalandon) Anouilh revisite l’œuvre de Sophocle, au temps d'une France occupée, pour parler de résistance, d'injustice et de désobéissance avec plus de crédibilité que jamais. Les interrogations suscitées par la pièce sont multiples et pertinentes : "doit-on obéir à une loi injuste quand des principes plus élevés sont... Lire la critique de Antigone

17
Avatar nm-reader
8
nm-reader ·
Toutes les critiques du livre Antigone (94)