Couverture Vingt-quatre heures de la vie d'une femme

Vingt-quatre heures de la vie d'une femme

(1927)

Vierundzwanzig Stunden aus dem Leben einer Frau

12345678910
Quand ?
7.8
  1. 4
  2. 5
  3. 10
  4. 26
  5. 74
  6. 279
  7. 880
  8. 1269
  9. 574
  10. 241
  • 3.4K
  • 262
  • 1.3K
  • 30

Sur la Côte d'Azur, une discussion éclate au sein d'un groupe de pensionnaires d'un hôtel : la femme d'un industriel s'est enfuie avec un jeune homme.

Match des critiques
les meilleurs avis
Vingt-quatre heures de la vie d'une femme
VS
La passion toujours et encore

Faut-il que Stefan Zweig soit un passionné pour écrire de telles nouvelles, Faut-il qu'il ait une sensibilité à fleur de peau pour conter avec autant de passion les relations amoureuses. Fait-il qu'il ait été dévoré par cette passion pour mettre un jour fin à ses jours. A travers cette nouvelle Stefan Zweig nous fait passer 24 heures avec une femme qui va découvrir soudainement la passion, qui va être irrésistiblement attirée par le désir provoqué par une rencontre, qui va être chamboulée...

17
Critique de Vingt-quatre heures de la vie d'une... par Gwen21

J'ai enfin pris le temps de lire l'une des nouvelles les plus plébiscitées de Stefan Sweig, "Vingt-quatre heures de la vie d'une femme". Texte court qui se lit d'une traite, phénomène que j'attribue pour ma part à l'excellence du style plutôt qu'à l'intérêt du récit. En effet, même en débutant ma lecture avec un a priori positif, je n'ai ressenti ni empathie pour Mrs C., l'héroïne de cette aventure (à plus d'un titre), ni compassion pour ses sentiments. Toute la trame de cette histoire de... Lire l'avis à propos de Vingt-quatre heures de la vie d'une femme

9 1
Critiques : avis d'internautes (40)
Vingt-quatre heures de la vie d'une femme
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
24 heures ? Zweig occulte Bauer.

"La plupart de gens n'ont qu'une imagination émoussée. Ce qui ne les touche pas directement, en leur enfonçant comme un coin aigu en plein cerveau, n'arrive guère à les émouvoir; mais si devant leurs yeux, à portée immédiate de leur sensibilité, se produit quelque chose, même de peu d'importance, aussitôt bouillonne en eux une passion démesurée. Alors ils compensent, dans une certaine mesure,... Lire l'avis à propos de Vingt-quatre heures de la vie d'une femme

34 6
Avatar guyness
7
guyness ·
Critique de Vingt-quatre heures de la vie d'une... par madamedub

Est-ce que vingt quatre heures peuvent changer la vie d'une femme? Telle est la question de ce court roman de Stefan Zweig, qui relate comment une femme honorable, veuve et seule au monde, a pu s'éprendre d'un jeune homme en ayant simplement observé ses mains dans un casino, et ressenti toute la détresse dont elles étaient détentrices. S'en suivra une grande confusion entre fièvre du jeu,... Lire l'avis à propos de Vingt-quatre heures de la vie d'une femme

24 4
Avatar madamedub
10
madamedub ·
Critique de Vingt-quatre heures de la vie d'une... par DieLorelei

Il y a parfois des moments brefs de notre vie qui changent notre rapport au monde et restent en nous gravés plus profondément que des années entières. Parfois, vingt-quatre heures suffisent à changer la vie d'une femme. C'est ce que ce livre en tout cas nous fait comprendre. Ecrit avec une grande finesse, tout l'art de Zweig y est, la concision, la mesure, et surtout la grande lucidité. Une... Lire l'avis à propos de Vingt-quatre heures de la vie d'une femme

15 9
Avatar DieLorelei
10
DieLorelei ·
le premier jour du reste de la vie d’une femme

24 heures de la vie d’une femme est un titre qui accroche par sa sonorité poétique qui fait qu’avant même d’avoir commencé on est intrigué sur ces fameuses 24 heures. La nouvelle tient les promesses du titre: le style d’écriture est magnifique, c’est un plaisir de découvrir la façon dont les mots s’additionnent et se marient (et sans lire la version originale qui est sans... Lire la critique de Vingt-quatre heures de la vie d'une femme

2
Avatar iori
8
iori ·
Découverte
Critique de Vingt-quatre heures de la vie d'une... par Babalou

Est-il possible de faire plus belle description des mains d'une personnes ? Qu'elles prennent vie sous nos yeux, fiévreuses et torturées, comme la relation improbable qui se noue entre cet homme et cette Mme C... ? J'aime ce livre pour ce qu'il met en scène : une rencontre, comme on en fait souvent, provoquée un peu par le destin, un peu par autre chose, et qui change une vie. Qui nous change,... Lire la critique de Vingt-quatre heures de la vie d'une femme

11 1
Avatar Babalou
9
Babalou ·
Toutes les critiques du livre Vingt-quatre heures de la vie d'une femme (40)
Vous pourriez également aimer...