Avatar toma_uberwenig

Critiques de toma Uberwenig

@toma_uberwenig
Versus
  Suivre
Bande-annonce
7.8

Témoignage d'un basculement Playhistorique

Sur Nintendo Switch : Capcom, le Saint Patron de la Baston, nous gratifie d'une compilation au titre révélateur : Beat'em Up Bundle. Ayant passé ma prime jeunesse au stand de bornes arcade de la fête foraine annuelle et m'introduisant en cachette dans les nombreux troquets de mon village, arborant chacun au moins deux bornes, en plus des traditionnels flippers et baby-foot, difficile de résister à l'appel... Lire le test Capcom Beat 'Em Up Bundle sur Nintendo Switch

Avatar toma_uberwenig
8
toma_uberwenig ·
Bande-annonce
6.3

Zone

Impossible de ne pas taper à coté de la plaque quand il s'agit d'adapter Blame!, un manga reposant en très grande partie sur le non-dit et sa narration visuelle. L'échec est d'autant plus assuré si l'on essaie de compresser tout ça dans un long métrage. Et pourtant... Pourtant, le premier quart d'heure réussit étonnamment à, à travers une expédition, le gigantisme de la... Lire la critique de Blame!

4
Avatar toma_uberwenig
7
toma_uberwenig ·
Bande-annonce
4.4

Dissonance(s) et madeleines: Predator versus E.T.

Attentes, craintes, héritage lourd et trahisons à répétition, l'ombre de la saga Predator avait de quoi intimider, faire rêver, imposer espoir et méfiance auprès du fan des premières heures comme de l'amateur semi-averti. Alors comment s'en sort Black ? On pourrait se contenter de dire "moins pire que prévu", sans trop se mouiller. Ou lister les incohérences et les lourdeurs... Lire la critique de The Predator

2
Avatar toma_uberwenig
6
toma_uberwenig ·
Bande-annonce
7.3

Critique de Les Indestructibles 2 par toma_uberwenig

Les choses qui m'énervent le plus (de très loin) dans les séries télévisées, au point de me faire sortir complètement de l'oeuvre, sont les inconsistances d'écriture concernant les personnages. C'est un des points qui m'avaient fait détester le médiocre Under The Dome, entre autres séries dont les personnages sont des girouettes dansant au gré des vents d'une triste incompétence... Lire l'avis à propos de Les Indestructibles 2

4
Avatar toma_uberwenig
7
toma_uberwenig ·
Bande-annonce
6.6

Toutes ces machines...

Enfin! On a longtemps espéré une adaptation de la mythique série Hellblazer, je veux dire une VRAIE adaptation, qui réussit à capturer la noirceur cynique de l'oeuvre originelle, son horreur polymorphe, les nombreuses références qui forgent sa mythologie, traversée par les plus grands talents du comics contemporain. Une adaptation qui fasse honneur au matériau de base. Après un long métrage... Lire la critique de Constantine: City of Demons

7 4
Avatar toma_uberwenig
7
toma_uberwenig ·
Bande-annonce
4.7

Va, je ne te hais point...

Ah, ce sentiment de solitude!! Pensez donc : un cinéphile autoproclamé qui n'a pas détesté Justice League!! Je me sens trahi. Bah oui, j'ai même plutôt bien aimé, relativement parlant. Evidemment, les défauts ont tous été pointés, donc est-ce que ça vaut vraiment la peine de les lister à nouveau ? Le coté fragmentaire du film dû à une production chaotique, la moustache de Superman... Lire la critique de Justice League

1
Avatar toma_uberwenig
6
toma_uberwenig ·
Bande-annonce
6.2

Dérive en Terres Psychédéliques

Dès la fin du visionnage de Mandy, j'avais déjà décidé d'écrire une critique sur le film, mais je tenais à le laisser reposer un peu, histoire de digérer tout ça... 24 heures plus tard, je suis toujours aussi confus face à cet OVNI familier. Oui, OVNI parce que purée, c'est vraiment barré, et pourtant familier car les références... Lire l'avis à propos de Mandy

6 2
Avatar toma_uberwenig
8
toma_uberwenig ·
Bande-annonce
5.6

Hollow Shell

J'ai mis un an. Un an avant d'oser regarder Ghost in the Shell. Pourtant, on ne peut pas dire que j'avais des attentes démesurées. Je ne suis pas un fan de Shirow à la base, auteur du manga version papier, plus connu pour Appleseed, qui a débarqué chez nous en même temps qu'Akira de Katsuhiro Otomo -pur génie bien trop peu prolifique à mon goût-,... Lire la critique de Ghost in the Shell

2 1
Avatar toma_uberwenig
6
toma_uberwenig ·
Bande-annonce
6.6

L'huître

J'aime le cinéma de Bertrand Mandico. A dire vrai, j'aime aussi Bertand Mandico tout court, mais ici, c'est de son cinéma qu'il s'agit, et des Garçons Sauvages. Il n'y a, pour l'instant, pas un de ses courts qui m'ait laissé froid. Toujours viscéraux, organiques, sensuels et sexuels, jouant sur la frontière du désir et de l'écoeurement, hanté par de nobles références, conscientes et... Lire la critique de Les Garçons sauvages

3
Avatar toma_uberwenig
8
toma_uberwenig ·
Bande-annonce
6.2

Patchworks

Potentiellement, il y a tout ce qui devrait me plaire dans Annihilation, en terme de références plus ou moins marquées. On pense évidemment à Tarkovski, entre le Shimmer qui évoque de loin la Zone de Stalker et les réactions dudit Shimmer, qui se rapprochent plus directement de Solaris sur plusieurs plans, mais le réalisateur empile avec une certaine maîtrise - consciemment ou non,... Lire l'avis à propos de Annihilation

23
Avatar toma_uberwenig
7
toma_uberwenig ·