Avatar Johnny B

Critiques de Johnny B

Versus
  Suivre
-

Le blanc sur une femme...( Fin sur la dualité)

Volbeat pour moi, c'est ca. Une femme qui porte du blanc (relativement mignonne svp….). Leur musique aère mon cerveau. C'est printanier. Avec une petite pointe d'agressivité. Juste ce qu'il faut. Un petit "arrrrgghh" bien placé avant d'entamer le refrain. Et puis, ca transporte un peu. Dans une sorte d'espoir bizarre que le chanteur arrive à produire de sa voix particulière. Ca donne le gout... Lire l'avis à propos de Maybe I Believe

2
Avatar Johnny B
8
Johnny B ·
7.8

Disruptif... (partie 2 de 3 sur la dualité)

Immédiatement, lorsque le morceau embarque, je me sens comme une envie de danser. Pas une danse Pop sur laquelle on se trémousse le cul. Une danse macabre, funeste, à la limite de la danse de la pluie avec un baton de baseball dans une main et un grand verre d'alcool dans l'autre. Pourquoi? Je sais pas. Il y a quelque chose d'assez Orange Mécanique dans cette chanson. Sans oublier le masque... Lire l'avis à propos de Unsainted

1
Avatar Johnny B
8
Johnny B ·
Bande-annonce
6.5

La naissancedu rêveur...( partie 1 sur le thème de la dualité)

Je me rappelle distinctivement le boitier du film. Par je ne sais quel miracle( à l'époque), mon père avait réussi à obtenir une copie parfaite en VHS du film, deux jours avant sa sortie réelle. Ma mère avait écrit exactement ces mots: " Bonne fête Johnny B!!! Avec ton beau aladdin… xxx". Juste à y repenser, elle me manque. Elle savait mettre un peu de magie dans le quotidien. Pas... Lire l'avis à propos de Aladin et la Lampe merveilleuse

Avatar Johnny B
9
Johnny B ·
8.1

Dans les genoux, comme je le disais..

J'ai entendu Unsainted. J'ai capoté. Vraiment. Transpercé par quelque chose de malsain. Inévitablement, Slipknot me donne le gout d'enfreindre. Violence un peu. Pourtant, lorsque Nero Forte s'est mise à jouer, j'ai carrément été happé. Pas tout de suite, au refrain. Surtout. Du Ghost assassin. Fédérateur dès le départ. On a le gout d'y aller avec lui. Je sais pas ou il va mais je le suis. Ca... Lire l'avis à propos de Nero Forte

1
Avatar Johnny B
9
Johnny B ·
Écouter
7.3

Ce qu'elle ne sait pas...

J'y crois encore. Enfin, un peu. Chat échaudé craint l'eau froide comme on dit. Mais malgré tout, elle est là, dans l'ombre. Depuis presqu'un an je dirais… Sans qu'il ne se passe rien. Mais vraiment rien. On ne s'est meme pas rencontrés. Et c'est totalement de ma faute. Ca a commencé avec ses yeux. Quelque chose dedans. Au début, j'allais sur les sites de rencontre pour faire le plein de... Lire la critique de Believe

1
Avatar Johnny B
8
Johnny B ·
6.3

L'indélébile...

Ce qui me fait pas mal chier dans l'alentour musicale, c'est ce moment ou tu réagis très fortement à une chanson et que tu ne trouve personne pour y adhérer tel que tu la perçois. Comme un coït interrompu. Carrément. Tu le sens que ca vient (te chercher)… Mais non. Tu te sens alors comme un autiste que personne ne comprend. Dans un monde à part. Éparpillé. Bref passons… J'ai reçu un... Lire l'avis à propos de The Attack of the Dead Men

2
Avatar Johnny B
9
Johnny B ·
Écouter
7.0

La réconciliation...

1 groupe. 3 volets. Psychologique: Le problème avec l'allemand, c'est son aura d'après 2 e guerre mondiale. L'Allemagne représente le méchant. Ce que Rammstein a fait, c'est qu'il a transcendé la réputation de l'Allemagne avec un produit qui introduit de manière habile la dichotomie présente en chaque putain de chose. Pour le noir, il y a le blanc, pour le... Lire la critique de RAMMSTEIN

4 20
Avatar Johnny B
8
Johnny B ·
7.8

Un enfant...

Je ne fais pas partie de la pléthores qui insistent sur le fait que ce livre est fait pour les enfants. Ni même du coté de ceux qui persistent et signent qu'il s'agit d'une oeuvre pour adulte. Je me situe plutôt sur la médiane. A vrai dire, ce livre s'adresse, selon moi, d'abord et avant tout à l'enfant à l'intérieur de soi. Celui qui s'émerveille encore devant une branche de la bonne forme,... Lire la critique de Le Petit Prince

Avatar Johnny B
9
Johnny B ·
Écouter
6.6

L'alternative...

Ma branche est majoritairement métal depuis fort longtemps. Je patauge allègrement dans du Metallica, Children of Bodom, Slipknot, In Flames, Ensiferum pour ne nommer que ceux-là. Mais parfois, je prends une pause d'agressivité, de vitesse, de tapage et me cantonne temporairement dans du plus accessible. Je redescend le tempo à du Stone Sour, Breaking Benjamin, NickelBack, Godsmack... Lire la critique de Outsider

Avatar Johnny B
7
Johnny B ·
Écouter
6.5

L'ensorcellement...

In flames, je l'ai connu avec Sound of Playground fading. Donc, le gros metal mélodique tant encensé par les fans ne m'a pas tellement rejoint à prime abord. Plus précisément la piece Deliver Us. Elle avait quelque chose d'aérien et de totalement atmosphérique. On se surprend à s'envoler un peu aussi lors du refrain tellement la chanson plane. Comme envouté par la texture et le melange des... Lire la critique de I, the Mask

2
Avatar Johnny B
8
Johnny B ·