Affiche Jeune femme

Critiques de Jeune femme

Film de (2017)

Drôle de Frime douce

Que ce soit dans les magasins de souvenir ou dans les paquets de céréales, la bague d’humeur est partout. Babiole réputée pour amuser les petites filles et les lunatiques, n’importe qui connaît la bague d’humeur, y a été confronté sans pour autant s’y être essayé. Une bague qui change de couleur en fonction de votre impulsion du moment, de quoi mettre sur la paille toutes les Madame... Lire la critique de Jeune femme

21 4
Avatar blacktide
6
blacktide ·

Jeune et folie

Le titre passe-partout et générationnel du premier film de Léonor Serraille a le mérite de la clarté : Jeune femme est un portrait davantage qu’un récit, un état des lieux plus que la construction d’une dynamique scénaristique conventionnelle. Et pour cause : le film est entièrement indexé sur la nature complexe et profondément instable de son... Lire la critique de Jeune femme

20 1
Avatar Sergent_Pepper
7
Sergent_Pepper ·

« Courir et hanter folle femme, gâte l'avoir, le corps et l'âme. »

Un film de désespérée et plein de vie, une sorte de survival dans Paris où le classicisme du fond est surpassé par la forme. Jeune Femme, primé à Cannes par la caméra d'or, est un film sur la solitude, le désespoir, où la vie a une part importante. J'ai eu la chance de discuter avec Leonor Seraille, car en effet, le film est dans un certain sens autobiographique et fantasmé.... Lire l'avis à propos de Jeune femme

11 4
Avatar François_G_
6
François_G_ ·

La somptueuse légèreté de l'être

« Je viens de voir Jeune Femme. Il est incroyable. » dis-je en rentrant à ma colocataire penchée sur son devoir de philo. « Ca parlait de quoi ? » a-t-elle répondu distraitement sans lever les yeux de son classeur. « C’est l’histoire d’une fille qui vit à Paris » « Et après ? » « C’est tout. » Voilà la première discussion que j’ai eue en sortant de ma séance. Entre temps, j’ai aussi couru... Lire l'avis à propos de Jeune femme

14
Avatar Ines Clivio
9
Ines Clivio ·

Toi non plus, tu m'aimes plus.

Attention ! Cette critique contient des spoilers. Une chose m’a sauté aux yeux dès les premières minutes du film : l’héroïne, Paula, est très désagréable. Je vois en elle des similitudes avec le personnage d’Angèle dans Tout ce qu’il me reste de la révolution, dans une version plus agaçante : toutes les deux ont de grands discours énervés, parfois désorientés ; elles... Lire l'avis à propos de Jeune femme

7
Avatar Balancine
5
Balancine ·

Laetitia Dosch on fire dans un film séduisant

Premier film pour Léonor Seraille qui nous fait traverser Paris en compagnie de Paula, un personnage haut en couleurs. Nouvelle tête dans le paysage cinématographique français, Léonor Seraille revendique sa place de femme. Lors de la présentation au festival de Cannes dans la section Un Certain Regard, elle se réjouissait d’avoir eu surtout des femmes aux postes clés lors du tournage.... Lire l'avis à propos de Jeune femme

8 1
Avatar Le Blog Du Cinéma
7
Le Blog Du Cinéma ·

Zoo parisien

Comme primatologue spécialisé dans l'homo, ce film est une mine d'information incroyable ! On y voit essentiellement des homo sapiens qui se tiennent debout et se parlent. ils sont bipèdes a la différence des chimpanzés et des gorilles. Ils se couvrent de vêtements alors que le climat semble assez doux. Certains ont des blouses blanches et ont une activité sociale très intense. C'est ce... Lire la critique de Jeune femme

3 2
Avatar Paul Napoli
3
Paul Napoli ·

Pauvre fille

L’année dernière, au presque même jour qu’aujourd’hui, sortait le Victoria de Justine Triet, comédie gentiment décalée sur une quarantenaire active en modes dépressif et bordel dans sa vie. Le Jeune femme de Léonor Serraille regarde se démener une trentenaire en modes plus dépressif et plus bordélique encore. La trentenaire c’est Paula, larguée par son copain, larguée dans... Lire la critique de Jeune femme

7
Avatar mymp
5
mymp ·

Dosch est dans la dèche

Portrait d'une inadaptée sociale, "Jeune femme" suit son héroïne borderline durant 90 minutes. Or il s'agit d'un personnage assez antipathique, que certains trouveront attachante par son côté paumée mais sincère, quand d'autres la jugeront simplement pénible, nombriliste et irrespectueuse. A cette occasion, la comédienne Laetitia Dosch signe une prestation assez remarquable, mais se... Lire la critique de Jeune femme

4
Avatar Val_Cancun
5
Val_Cancun ·

Connasse 2 : Le retour

Pour la journée de la gentillesse, je fus subitement saisi par une irrépressible envie de voir Jeune Femme. Pensais-je faire une bonne action ou j'espérai voir un film drôle, tourbillonnant, euphorisant, original, etc.... Peu importe, car au final, ce choix va se révéler désastreux. Le film s'ouvre sur Paula (Laetitia Dosch) criant et s'énervant sur une porte. Une... Lire la critique de Jeune femme

12 2
Avatar easy2fly
3
easy2fly ·