👉 27 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Critiques de La Forme de l'eau

Sergent_Pepper
6

La belle et l’arête

The shape of water : le titre de la dernière livraison du réalisateur qu’on se plait à qualifier de « visionnaire » est parfaitement éloquent, et trouve, dès sa séquence d’ouverture, sa ligne de...

Lire la critique

il y a 4 ans

carolectrice
5
carolectrice

Shape of You

Ca fait des mois que Sens Critique nous fait baver devant cette magnifique affiche très énigmatique... alors voilà, ça y est, je l'ai vu le dernier Guillermo del Toro, j'étais allée fortuitement voir...

Lire la critique

il y a 4 ans

mymp
4
mymp

Waterproot

Les quinze premières minutes augurent du pire, en mode Amélie Poulain, la revanche : ambiance désuète, images ripolinées aux teintes verdâtres, musique d’Alexandre Desplat avec accordéon de...

Lire la critique

il y a 4 ans

Moizi
5
Moizi

#JesuisSamson

Je suis vraiment déçu par ce film, j'adore ce que peu faire Del Toro, mais c'est sans doute celui que j'aime le moins avec Blade II. Alors ce n'est pas mauvais, il y a plein de bonnes choses dans le...

Lire la critique

il y a 4 ans

CrèmeFuckingBrûlée
10

Tous en scène

L'une des raisons pour laquelle nous aimons le cinéma c'est bien parce que dans cet horizon infini de films et de personnages nous sommes tous arrivés à ce moment éclatant où nous avons trouvé...

Lire la critique

il y a 4 ans

Behind_the_Mask
9

Quoi mon poisson ? Il est pas frais mon poisson ?

Attendre un film qui nous tient à coeur nous donne l'occasion de ressentir des sentiments contrastés. Si cette attente peut être envisagée de manière toute enfantine comme l'arrivée de la matinée de...

Lire la critique

il y a 4 ans

guyness
4
guyness

Dégât des eaux

On a pris l’habitude de conspuer un peu facilement cette façon moderne de communiquer, sous le terme générique et parfois fourre-tout de novlangue, qui consiste à faire dire aux mots exactement ce...

Lire la critique

il y a 4 ans

Tonto
7
Tonto

Au revoir l'eau

Elisa Esposito (Sally Hawkins, lumineuse), jeune femme muette, est femme de ménage dans un laboratoire du gouvernement durant la Guerre Froide. Un jour, un amphibien humanoïde (Doug Jones) y est...

Lire la critique

il y a 4 ans

Clara_Gamegie
3

L'eau qui dort

Je reste assez perplexe lorsque je lis que La forme de l'eau, nouvelle fable fantastique de Guillermo Del Toro, est "une des plus belles histoires d'amour du cinéma". Février 2018 est un mois qui...

Lire la critique

il y a 4 ans

Théloma
8
Théloma

GobieMan vs RotFingers

On peut reprocher au film de Guillermo del Toro un scénario pour le moins tiré par les écailles avec cette femme de ménage qui accède comme elle veut à un projet militaire top secret ; on peut lui...

Lire la critique

il y a 4 ans