Couverture Lorenzaccio

Lorenzaccio

(1834)
12345678910
Quand ?
7.3
  1. 12
  2. 17
  3. 43
  4. 129
  5. 310
  6. 663
  7. 1237
  8. 1091
  9. 533
  10. 289
  • 4.3K
  • 246
  • 832
  • 25

Florence, 1537. Alexandre règne par la terreur, et la vertu a fui. Son cousin Lorenzo ! Par mépris, on le surnomme Lorenzaccio.

Match des critiques
les meilleurs avis
Lorenzaccio
VS
Je propose qu'on change le titre...

... parce que Lorenzaccio n'est vraiment pas une façon juste de désigner ce qu'est Lorenzo, il n'est point une mauvaise personne ! Lorenzo (non, Lorenzino !) est un héros romantique à part et ce pour une raison ; Il sait déjà ce qu'il veut au départ. C'est déjà un sacré avantage quand on sait que personne ne se connait réellement dans On ne badine pas avec l'amour, que ce soit Perdican ou bien Camille. Là, on est fixé, on vise le duc, on l'attire, et on le tue sans aucune forme de pitié. Et...

9 4
ARRETEZ DE CHIALER BORDEL

Au lycée, on nous présente souvent la bataille d'Hernani de façon simpliste : elle opposerait les vieux "Perruques", qui s'embourbent dans les règles classique et dans un théâtre qui ne parvient pas à se renouveler, aux "Jeunes-France", groupe de jeunes romantiques qui incarnent le renouveau, la créativité, bref qui vont rendre au théâtre ses lettres de noblesse. Certes, Lorenzaccio n'a pas été joué au XIXe siècle, mais la pièce porte tout de même les stigmates de cette époque :... Lire la critique de Lorenzaccio

3 15

Critiques : avis d'internautes (24)

Lorenzaccio
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Entre un Lorenzino et un Lorenzaccio

Dans Lorenzaccio, on a l'ironie et le ton grinçant des Caprices de Marianne, la mélancolie et la dureté d'On ne badine pas avec l'amour. Mais c'est tout autre chose encore. Musset aurait pu conserver les traits de Lorenzo de Médicis, ceux que Varchi a décrits, mais il lui a donné une bien plus grande profondeur. Alors, oui dans un premier temps les sarcasmes de Lorenzo permettent à l'auteur de... Lire l'avis à propos de Lorenzaccio

29 4
Avatar Pithecanthropus
9
Pithecanthropus ·
Lorenzino, pas Lorenzaccio.

Oui, parce que moi je l'aime, Lorenzo. C'est peut-être une traînée, un noble avili dans un but à la fois puissant et pathétique, un jeune homme rongé par une vie de débauche, mais c'est aussi un héros romantique, complexe, passionnant, courageux. Je l'appellerai donc Lorenzino, et non Lorenzaccio, ce surnom péjoratif. Il est entre le monstre et l'ange, entre le nihilisme et l'idéalisme.... Lire l'avis à propos de Lorenzaccio

21 8
Avatar Eggdoll
8
Eggdoll ·
Mussetaccio

Un bon drame, des dialogues vifs et malins, mais un brin trop longuet et qui semble se perdre lui-même dans les méandres du politique et paraît souvent brouillon. La fresque historique à double lecture, qu'on s'attache à dresser, veut embrasser la complexité d'une situation dont elle n'esquisse finalement que quelques traits imparfaits. On retiendra un Lorenzo diablement intéressant ; mais... Lire l'avis à propos de Lorenzaccio

3
Avatar Mojo Saurus
5
Mojo Saurus ·
Découverte
De l’absoluité du drame romantique?

La première fois que j'ai lu Lorenzaccio, je ne l'ai pas aimé, du moins au début. Le premier acte avait été une véritable torture. Une action qui n'avance pas, des scènes qui passent du coq à l'âne, une continuité presque insaisissable, une infinité de personnages, certains presque insignifiants... Le reste de la pièce avait beau être plus digeste, pour moi le mal était fait. Je considérait déjà... Lire la critique de Lorenzaccio

6 1
Avatar locsi
8
locsi ·
Ou comment un idéaliste va t'il pouvoir changer cette société corrompue... ?

Lu il y a quelques temps déjà mais je m'étais laissé ça comme commentaires: "Dans la Florence du XV°s, Alexandre, bâtard de la famille des Médicis, règne en tyran tout en ayant une vie de débauche. Lorenzo, son cousin qui aurait du accéder au trône, lui sert d'entremetteur… Petit à petit nous apprenons que c'est un idéaliste rêvant d'une autre société et qu'il souhaite se débarrasser de ce... Lire la critique de Lorenzaccio

3
Avatar alenbi
10
alenbi ·
Toutes les critiques du livre Lorenzaccio (24)